28 juin 1963 - Sept hôpitaux n'ont pas de place pour un agonisant...

Des policiers-ambulanciers de Saint-Michel ont finalement réussi à faire hospitaliser un agonisant dans une clinique d'urgence de Montréal après avoir frappé en vain à la porte de sept hôpitaux de la région métropolitaine.

M. Georges Bergeron, âgé de 68 ans, qui a subi une grave intervention chirurgicale à l'abdomen récemment, avait appelé la police d'urgence parce que sa plaie s'était rouverte.

Deux policiers se rendirent au domicile du malade dans le but de le conduire à l'hôpital le plus près. A l'hôpital Jean-Marie-Vianney, on leur signifia qu'il n'y avait pas de lit disponible. Il en fut de même aux hôpitaux Maisonneuve, Bellechasse, Sacré-Coeur de Cartierville, Saint-Luc, Notre-Dame.

Finalement après trois heures de démarches, les policiers ont pu faire admettre le malade à Jean-Talon.