En bref - Les manifs de la semaine

À peine rentrés à l'école après une grève de six semaines, des milliers de cégépiens seront à nouveau privés de cours lundi en raison des moyens de pression des professionnels et du personnel de soutien de leurs établissements.

L'horaire des élèves de 18 commissions scolaires devrait aussi être bouleversé mardi, mercredi et jeudi par la grève tournante de quelque 1800 psychologues, orthopédagogues, conseillers en orientation affiliés à la CSQ dans les régions de Québec, de la Montérégie, de la Mauricie, de l'Estrie et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les professeurs de la trentaine de cégeps visés ainsi que ceux de la poignée d'écoles secondaires ciblées par les grévistes ont promis d'être solidaires de la lutte des professionnels, même s'ils ne sont pas membres des même syndicats. Dans les cégeps comme dans les commissions scolaires, les syndiqués réclament notamment la fin des compressions dans le réseau qui nuisent à la qualité des services aux étudiants.