En bref - Visite annulée

Le prince héritier saoudien Abdallah ben Abdel Aziz, qui devait se rendre au Canada à la fin du mois, a finalement annulé sa visite, a-t-on appris hier auprès des services du premier ministre Paul Martin.

L'annulation a été signifiée par l'ambassade saoudienne à Ottawa et le Canada en ignore la cause, a expliqué à l'AFP la porte-parole Mélanie Gruer. L'ambassade n'était pas joignable hier en fin d'après-midi. Le prince Abdallah, qui dirige de facto la riche monarchie pétrolière, effectue depuis mercredi une visite officielle de deux jours en France, où il a été reçu notamment par le président Jacques Chirac. Après la France, le dirigeant saoudien doit passer quelques jours au Maroc avant de se rendre aux États-Unis, où il sera reçu le 25 avril par le président George W. Bush dans son ranch de Crawford (Texas). Il aurait dû ensuite gagner le Canada.