À Rome pour le conclave - Le cardinal Law de nouveau au coeur d'une polémique

Washington — Des militants américains ont prévu de manifester aujourd'hui à Rome pour protester contre le cardinal américain Bernard Law, accusé d'avoir tenté de cacher le scandale des prêtres pédophiles, et qui doit cependant présider une messe à la mémoire de Jean-Paul II.

Ces militants ont prévu de distribuer des tracts aux abords de l'église où se déroulera la messe, a indiqué Barbara Plaine, porte-parole d'une association de victimes des prêtres pédophiles (SNAP). «Nous sommes déçus» qu'une messe soit présidée par Bernard Law. «C'est mettre du sel sur les plaies des victimes», a dit Mme Plaine. Le cardinal Law, ancien archevêque de Boston, présidera une messe pour le pape aujourd'hui. Il s'agit de l'une des messes célébrées pendant les «novendiales», la période de deuil de neuf jours prévue après la mort d'un souverain pontife.

L'Église catholique américaine a été minée pendant le pontificat de Jean-Paul II par le scandale des prêtres pédophiles. Le scandale avait éclaté début 2002, lorsque le cardinal Law, alors archevêque de Boston, avait reconnu avoir protégé un prêtre en dépit de nombreuses preuves d'attouchements sexuels sur des enfants.