10 décès de plus attribués à la COVID-19 au Québec

Une infirmière prend soin d’un patient hospitalisé à l’unité des soins intensifs à l’Hôpital général juif de Montréal.
Valérian Mazataud Archives Le Devoir Une infirmière prend soin d’un patient hospitalisé à l’unité des soins intensifs à l’Hôpital général juif de Montréal.

Les hospitalisations liées à la COVID-19 ont poursuivi leur lente progression, jeudi, tandis que les autorités faisaient état de dix nouveaux décès.

Parmi les dix nouvelles victimes annoncées dans le nouveau bilan, cinq ont perdu la vie il y a deux à sept jours et cinq il y a plus de sept jours. Aucun décès n’est survenu dans les dernières 24 heures.

Depuis le début de la pandémie, 17 302 personnes ont péri des suites de la maladie.

Pendant ce temps, les hospitalisations ont grimpé de 27, pour un total de 1785 patients hospitalisés, dont 575 qui étaient traités spécifiquement pour la maladie.

 

Aux soins intensifs, 41 personnes étaient traitées, dont 22 en raison du virus, ce qui représente une baisse d’un patient.

Plus de 3600 professionnels de la santé devaient être en retrait pour des raisons liées à la maladie.

Le nombre de cas demeure toujours assez élevé, avec 1040 nouvelles infections, auxquelles il faut ajouter 106 tests rapides positifs déclarés par les Québécois. Le total est probablement plus élevé, puisque les centres de dépistages sont réservés aux clientèles prioritaires.

 

Le taux de positivité se chiffrait à 9,4 %, selon le ministère.

La vaccination allait toujours bon train, mercredi, avec un total de 22 368 doses administrées.

À voir en vidéo