12 km de guirlandes lumineuses au centre-ville cet hiver

Cet investissement permettra à la SDC Montréal centre-ville d’installer 12 km de guirlandes lumineuses le long de différentes artères commerciales.
Jacques Nadeau Le Devoir Cet investissement permettra à la SDC Montréal centre-ville d’installer 12 km de guirlandes lumineuses le long de différentes artères commerciales.

Un demi-million de lumières feront rayonner le centre-ville de Montréal sur une distance de 12 km lors des nuits d’hiver dans l’espoir de contribuer à la relance du coeur de la métropole, où l’on se rend principalement pour le plaisir, selon un sondage.

Les médias étaient conviés mardi soir au square Phillips, à deux pas de la rue Sainte-Catherine fraîchement réaménagée, pour prendre part à une conférence de presse organisée notamment par la société de développement commercial (SDC) Montréal centre-ville. La place publique resplendit d’ailleurs déjà la nuit grâce à la présence de sculptures animales lumineuses et de dominos colorés géants que les passants s’amusent à faire tomber.

Le ministre québécois  responsable entre autres du Développement économique et de la Métropole, Pierre Fitzgibbon, a pris part à l’événement, son gouvernement ayant investi 3,5 millions de dollars pour l’illumination du centre-ville alors que les journées se font de plus en plus courtes.

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le ministre Pierre Fitzgibbon lors de l’annonce de mardi soir

« Avec cette illumination, on va créer une expérience nouvelle et unique qui va rendre notre centre-ville plus dynamique », s’est réjoui le ministre Fitzgibbon, qui a souligné l’importance d’assurer la « prospérité du centre-ville » au moment où une récession guette le Québec.

Un lieu de plaisir

Cet investissement permettra à la SDC Montréal centre-ville d’aménager des guirlandes lumineuses sur une distance de 12 km le long de différentes artères commerciales, soit les rues Sainte-Catherine, Crescent, Peel et de la Montagne, ainsi que les boulevards René-Lévesque et Robert-Bourassa.

Des activités sensorielles viendront aussi agrémenter le parcours des passants, notamment dans le Quartier des spectacles, afin de rendre le centre-ville plus divertissant une fois la nuit venue.

En plus de s’y rendre pour travailler ou pour étudier, 91 % des répondants à un sondage de la firme Léger mené en personne auprès de 1021 visiteurs du centre-ville de Montréal et en ligne auprès de 1404 Québécois affirment aussi se rendre au coeur de la métropole « pour le plaisir ». La création de « moments lumineux » devrait donc attirer plus de visiteurs, a fait valoir mardi le directeur de Montréal centre-ville, Glenn Castanheira.

Ce dernier a d’ailleurs assuré que ces installations lumineuses auront une faible empreinte énergétique, au moment où Hydro-Québec fait face à une augmentation constante de la demande en électricité dans la province. « Pour vous illustrer la consommation énergétique, l’ensemble des installations que nous avons déployées — un demi-million d’ampoules et 12 kilomètres de lumières — représente l’équivalent de sept sécheuses et demie homologuées Energy Star », a illustré M. Castanheira.

À voir en vidéo