Coup de filet de la police après des vols de chiots

Les chiots volés, en grande majorité des bouledogues français, avaient été affichés sur des sites Internet de petites annonces.
Getty Images via Agence France-Presse Les chiots volés, en grande majorité des bouledogues français, avaient été affichés sur des sites Internet de petites annonces.

Trois jeunes hommes de 19 ans ont été arrêtés par la Sûreté du Québec (SQ) pour des vols de chiots, des petits bouledogues français, s’étant produits l’an dernier.

La force policière provinciale a rapporté l’arrestation mercredi de deux Lavallois, Mohammed Bjitar et Algo Brian Fotso Youmby, ainsi que de Denzel Lina, de Blainville.

L’automne dernier, des éleveurs de plusieurs régions du Québec ont rapporté à la police avoir été victimes de vols de chiots.

La grande majorité des signalements avaient des similitudes, souligne la SQ. Les chiots — en grande majorité des bouledogues français — avaient été affichés sur des sites Internet de petites annonces. Les suspects se présentaient à plusieurs à l’adresse affichée et utilisaient la force et parfois même des armes prohibées, comme du poivre de Cayenne, pour s’enfuir avec les chiots.

En octobre 2021, un homme de 18 ans de Laval avait été arrêté sur le fait à Thurso, en Outaouais.

Mais l’enquête s’est poursuivie : des enquêteurs de la SQ dans plusieurs régions se sont attelés à la tâche pour tenter de faire des liens entre les différents vols. Le résultat de leurs efforts a été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui a lancé les mandats d’arrestation exécutés mercredi, a fait savoir la SQ.

D’autres arrestations possibles

Les trois hommes ont comparu relativement aux infractions suivantes : introduction par effraction dans des résidences, vols qualifiés, avoir eu en leur possession une arme prohibée et avoir porté une arme dans un dessein dangereux.

Deux des trois hommes arrêtés mercredi étaient déjà en détention à Montréal, et le troisième demeure également détenu après sa comparution dans ce dossier.

Bien que ce coup de filet ait permis de résoudre quelques dossiers, l’enquête se poursuit et d’autres arrestations pourraient suivre, a indiqué la SQ.

À voir en vidéo