La station de métro Georges-Vanier fermée après une fusillade

Le SPVM précise que c’est une personne à bord d'un véhicule en mouvement qui aurait fait feu sur les victimes.
Photo: Marie-France Coallier Archives Le Devoir Le SPVM précise que c’est une personne à bord d'un véhicule en mouvement qui aurait fait feu sur les victimes.

Une fusillade a causé la mort d’un jeune homme et a fait deux blessés au centre-ville de Montréal, mardi soir.

Deux premières victimes ont été retrouvées près de la station de métro Georges-Vanier, ce qui a forcé l’interruption des services à cet endroit « en raison d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) », confirme la Société de transport de Montréal (STM) au Devoir.

L’homicide serait survenu vers 20:00, au coin des rues Saint-Antoine et de la Montagne, face au Centre Bell. Mais la victime a été retrouvée morte dans une voiture, en face de la station Georges-Vannier, quelques rues plus loin, avec une autre victime, blessée. Il s’agit de deux hommes dans la vingtaine. L’homme qui a survécu demeure « dans un état critique », et a été transporté à l’hôpital, précise le SPVM.

Le SPVM précise également que c’est une personne à bord d'un véhicule en mouvement qui aurait fait feu sur les victimes.

Un autre homme a donc été retrouvé, lui aussi « dans un état critique », au coin des rues Saint-Antoine et Saint-Martin, précise le SPVM.

Un périmètre de sécurité a été établi dans le secteur, et l’unité des crimes majeurs du SPVM a été dépêchée pour enquêter sur la situation.

À voir en vidéo