Des accents sur les cartes d’assurance maladie ontariennes

« Nous sommes ravis que cette demande de la communauté francophone soit enfin entendue pour les cartes Santé », a déclaré le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin.
Fred Chartrand Archives La Presse canadienne « Nous sommes ravis que cette demande de la communauté francophone soit enfin entendue pour les cartes Santé », a déclaré le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin.

Le compositeur-interprète Paul Demers dirait aujourd’hui que le gouvernement ontarien a « mis les accents où il le faut ». La province a annoncé mercredi qu’elle introduisait les lettres accentuées sur les cartes d’assurance maladie, une demande de longue date de plusieurs Franco-Ontariens, dont l’auteur de l’hymne officiel de la communauté, décédé en 2016.

Les Franco-Ontariens peuvent donc obtenir gratuitement une nouvelle carte comportant des accents, des trémas et des cédilles. « Le gouvernement de l’Ontario démontre sa détermination à étendre des services de qualité pour la communauté francophone de la province », a fait savoir la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney, par communiqué.

« Nous sommes ravis que cette demande de la communauté francophone soit enfin entendue », a déclaré le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin.

Depuis le 28 septembre 2020, le gouvernement ontarien permet aussi aux francophones d’ajouter ces signes à leur permis de conduire. D’après le ministère des Transports, 201 Ontariens ont effectué une telle mise à jour.

À voir en vidéo