Début des vacances de la construction

Le nombre d’heures travaillées en 2021 dans l’industrie de la construction a augmenté de 21% par rapport à l’année précédente.
Photo: David Afriat Archives Le Devoir Le nombre d’heures travaillées en 2021 dans l’industrie de la construction a augmenté de 21% par rapport à l’année précédente.

La plupart des travailleurs et des employeurs de l’industrie québécoise de la construction entament ce vendredi leurs vacances estivales qui prendront fin le samedi 6 août prochain, à minuit.

La Commission de la construction du Québec (CCQ) précise que ce sont environ 80 % des travailleurs et des employeurs de l’industrie qui profiteront de ces vacances.

Par conséquent, pendant cette période, la grande majorité des chantiers de construction du Québec seront fermés. Des règles particulières sont toutefois prévues et des ententes peuvent être conclues entre employeurs et salariés pour que certains chantiers restent ouverts.

 

Cet été, la Commission de la construction du Québec a transmis près de 182 000 chèques de vacances aux travailleurs de l’industrie, pour une somme de plus de 553 millions $. La Commission a constaté une hausse de 10 % de la valeur totale des versements, une somme de 503 millions $ ayant été versée l’année dernière.

Cette variation s’explique principalement par la forte remontée de l’activité sur les chantiers en 2021 après un recul en 2020 imputable à la pandémie de COVID-19. En effet, le nombre d’heures travaillées en 2021 dans l’industrie de la construction a augmenté de 21 % par rapport à l’année précédente, atteignant 196,2 millions d’heures. Jamais l’industrie n’a connu de si forts niveaux d’activité, selon la CCQ.

Ce sont les employeurs qui versent mensuellement à la CCQ les indemnités pour les jours fériés chômés et les vacances, prévues aux conventions collectives.

À voir en vidéo