Devrais-je faire vacciner mon bébé contre la COVID-19?

La vaccination a déjà été autorisée chez les enfants de 5 ans et plus, et « on ne s’attend pas à ce que ça soit différent chez les petits de moins de 5 ans ».
Jacques Nadeau Archives Le Devoir La vaccination a déjà été autorisée chez les enfants de 5 ans et plus, et « on ne s’attend pas à ce que ça soit différent chez les petits de moins de 5 ans ».

Ce texte est tiré de notre infolettre « Le Courrier du coronavirus » du 13 juin 2022. Pour vous abonner, cliquez ici.
 

Les États-Unis pourraient commencer à vacciner dès la semaine prochaine les bambins de 6 mois à 4 ans, à condition que les autorités sanitaires approuvent la formule proposée par les compagnies pharmaceutiques. Une démarche similaire est en cours au Canada, mais que penser de la vaccination des tout-petits ?

La vaccination a déjà été autorisée chez les enfants de 5 ans et plus, et « on ne s’attend pas à ce que ça soit différent chez les petits de moins de 5 ans », explique au Devoir la Dre Hélène Decaluwe, spécialiste en immunologie pédiatrique au CHU Sainte-Justine.

Dans les deux cas, la maladie frappe « en général » moins fort que chez les adultes. Mais « ce n’est pas complètement bénin d’attraper la COVID-19 chez les enfants », mentionne-t-elle, citant des cas de complications ou de COVID longue.

Faire vacciner son enfant relève de la décision parentale, mais, comme mère et comme scientifique, la Dre Decaluwe assure que ses jeunes enfants sont vaccinés.

Pour les enfants vulnérables souffrant d’obésité, de déficience immunitaire, de maladies pulmonaires ou cardiaques graves, cette vaccination est « absolument indiquée », tranche-t-elle, les risques étant trop élevés.

Le vaccin est également tout spécialement recommandé pour les nouveau-nés de moins d’un an, dit-elle, car ces chérubins « ont quand même plus de risques de développer des formes graves de la COVID-19, comme les moins d’un an ont beaucoup plus de risques d’attraper une forme grave de grippe ».

Notons que les tout-petits reçoivent une douzaine de vaccins durant les 18 premiers mois de leur vie et que, pour les enfants plus faibles, le vaccin contre la grippe est inclus dans ces vaccins de base.

 

Santé Canada n’a pu confirmer au Devoir un échéancier pour l’approbation de ce vaccin pour les moins de 5 ans de ce côté-ci de la frontière.



À voir en vidéo