Lavage rituel de la Kaaba à La Mecque

La Mecque — Le prince Abdel Majid Ben Abdel Aziz, gouverneur de La Mecque, a procédé hier au lavage rituel de la Kaaba dans la Grande Mosquée, avant le début des rites du hadj, le grand pèlerinage annuel, qui doit commencer durant la deuxième quinzaine de janvier.

Selon l'agence officielle saoudienne Spa, la cérémonie, au cours de laquelle la Kaaba est lavée avec de l'eau de la source sacrée de Zamzam, s'est déroulée en présence de plusieurs princes et dignitaires saoudiens et des membres du corps diplomatique des pays islamiques accrédités en Arabie. La Kaaba est un édifice cubique se trouvant au centre de la Grande Mosquée de La Mecque. Dans son angle oriental est scellée la Pierre noire (donnée, selon la tradition, par l'ange Gabriel à Abraham), vers laquelle s'orientent les musulmans pour leurs prières. L'édifice actuel, construit en pierre grise, date de la fin du VIIe siècle de l'ère chrétienne et a subi plusieurs restaurations.

Le prince Abdel Majid a assuré que le gouvernement saoudien poursuivait la réalisation de plusieurs projets d'infrastructure dans les Lieux saints pour «assurer les meilleures conditions aux fidèles» dans l'accomplissement des rites du pèlerinage. Le hadj est l'un des cinq piliers de l'islam. Tout musulman qui en a les moyens physiques et matériels est tenu de le faire au moins une fois dans sa vie.

En 2004, près de deux millions de fidèles ont pris part au pèlerinage annuel de La Mecque. Des dizaines de milliers de fidèles ont commencé à affluer vers l'Arabie en vue du grand rassemblement de cette année.