Le site d'un «miracle» de Jésus aurait été retrouvé

Jérusalem — Des archéologues ont exhumé à Jérusalem une zone pavée et une canalisation d'eau sur le site d'un réservoir où, selon certains chrétiens, Jésus aurait permis à un aveugle de recouvrer la vue, ont déclaré hier les services israéliens des antiquités.

Cette découverte leur permet de se faire une meilleure idée de ce à quoi pouvait ressembler la piscine de Siloé voici près de 2000 ans et laisse penser qu'elle était destinée aux bains rituels et n'était pas une citerne, comme certains le pensaient.

«Nous l'avons exhumée et datée avec une grande précision, grâce à des pièces de monnaie retrouvées dans le mortier qui a servi à la construction de la piscine», a expliqué à Reuters Roni Reich, de l'université de Haïfa, qui a participé aux fouilles.

Une large volée de marches a été mise au jour, menant vers le site. Une canalisation achemine l'eau vers la piscine de Siloé, mentionnée dans le Nouveau Testament comme l'endroit où Jésus a réalisé un miracle.

Un aveugle

Jésus, selon le Nouveau Testament, voyant un aveugle de naissance, lui appliqua de la boue sur les yeux et lui dit: «Va te laver au bassin de Siloé.» Le mendiant s'y rendit et, quand il revint, il voyait.

Le site se trouve près de la vieille ville de Jérusalem, dans la partie Est, conquise par Israël durant la guerre dite «des Six-Jours» de 1967 et annexée depuis lors.