Veille d’orages violents au Québec

Des tornades pourraient même se former dans certaines régions, prévient Environnement Canada.
Marie-France Coallier Archives Le Devoir Des tornades pourraient même se former dans certaines régions, prévient Environnement Canada.

Après la pluie, le beau temps, mais l’orage pourrait durer longtemps cette fin de semaine dans plusieurs régions du Québec. Environnement Canada prévient aussi que des tornades pourraient se former dans certains secteurs de la province.

Le soleil sera de nouveau au rendez-vous lundi un peu partout au Québec. En attendant, des veilles d’orages violents sont en vigueur ce samedi, en prévision de la soirée, dans plusieurs régions de la province, incluant Montréal et ses banlieues nord et sud, les Laurentides, Lanaudière, Charlevoix et Gatineau, entre autres.

Dans ces secteurs, des rafales « très fortes » sont à prévoir en fin d’après-midi et ce soir, de même que de la grêle « de grosse taille » et de la forte pluie, entrevoit Environnement Canada, qui appelle les résidents de ces secteurs à faire preuve de prudence s’ils s’aventurent à l’extérieur pendant ces intempéries.

Selon Hydro-Québec, 107 612 foyers étaient toujours privés d’électricité à 22h16 dans la région de l’Outaouais et 167 624 dans les Laurentides. La société d’État a attribué ces pannes à « de violents orages ». D’importantes pannes étaient aussi signalées dans la Capital-Nationale, en Mauricie et en Montérégie.

En tout, Hydro-Québec rapportait 1236 pannes affectant 510 808 foyers dans l’ensemble de la province.

Dans certaines régions du Québec, les conditions sont par ailleurs « propices à la formation d’orages violents qui pourraient produire des tornades » ce samedi. C’est notamment le cas en Beauce, à Drummondville, en Estrie, en Mauricie, à Montmagny-L’Islet et à Québec. « Il s’agit d’une situation dangereuse pouvant causer des blessures mortelles », peut-on lire sur le site web d’Environnement Canada.

Un message d’alerte à la tornade avait même été diffusé vers 17h sur le système national pour la région de Lanaudière, notamment pour les villes de Joliette, de Rawdon et de Berthierville. On signalait que des vents puissants, de la pluie intense et de la grosse grêle pouvaient atteindre ce secteur.

Une autre alerte a ensuite été diffusée pour les Laurentides, l’ouest de Montréal et des secteurs des Laurentides, notamment Lachute et Saint-Jérôme.


La pluie se poursuivra dimanche dans plusieurs régions du Québec. Le soleil sera toutefois au rendez-vous lundi à l’occasion de la Journée nationale des patriotes.

L’Ontario n’est pas épargné

Un puissant orage accompagné de vents violents a frappé samedi le sud de l’Ontario, tuant au moins deux personnes et privant des dizaines de milliers de foyers d’électricité.

La Police régionale de Peel a indiqué qu’une femme de Brampton, âgée de la soixantaine, était morte après avoir été frappée par un arbre au cours de la tempête.

Quelques heures plus tard, la Police provinciale de l’Ontario a annoncé qu’une personne était morte et deux autres blessées après la chute d’un arbre sur une roulotte près du lac Pinehurst, dans la région de Waterloo.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a présenté ses condoléances aux proches des personnes tuées alors que les vents faisaient tomber des arbres et des lignes électriques dans une partie de la province s’étendant de Sarnia à Ottawa.

Photo: Justin Tang La Presse canadienne Plusieurs poteaux et lignes électriques endommagés sur le chemin Merivale à Ottawa

Trois autres personnes ont subi des blessures ne mettant pas leur vie en danger après la chute d’arbres sur deux voiturettes de golf dans le canton de Zora, situé dans le sud-ouest de l’Ontario.

Des images publiées sur les réseaux sociaux de toute la province montraient des rues jonchées de débris et des arbres renversés qui endommageaient parfois des maisons et des voitures.

 

Des dizaines de milliers d’habitants se sont également retrouvés sans électricité, selon le service public Hydro One, dont la carte des pannes montrait environ 1936 pannes, laissant plus de 343 000 personnes dans le noir samedi soir.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo