Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Justin Trudeau à Sept-Îles

    Justin Trudeau à Sept-Îles

    Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, sera de passage sur la Côte-Nord vendredi, plus précisément à Sept-Îles. Il compte y visiter l’aluminerie Alouette, et y soulignera les investissements du Canada dans le secteur des minéraux essentiels. 

    M. Trudeau ira aussi à la rencontre des étudiants en technologie minérale au cégep de Sept-Îles. Dans son plus récent budget, le fédéral a injecté 3,8 milliards de dollars sur huit ans pour mettre en œuvre la première stratégie sur les minéraux critiques du pays.

  • Bilan de la COVID-19 à Ottawa

    Bilan de la COVID-19 à Ottawa

    Des représentants du gouvernement fédéral doivent faire le point sur la pandémie de COVID-19 au pays, perpétuant une tradition de mise à jour maintenant bimensuelle. L’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Theresa Tam, et son adjoint, le Dr Howard Njoo, sont habituellement de la partie.

    La pression est forte au pays pour un amoindrissement des mesures appliquées dans les aéroports. Les experts de la Santé publique seront peut-être questionnés sur le sujet, alors que les Canadiens voyagent plus et que la belle saison risque de voir les vols se multiplier.

  • Inconduites sexuelles dans l’armée

    Inconduites sexuelles dans l’armée

    Le rapport de l’ex-juge à la Cour suprême Louise Arbour sur les inconduites sexuelles dans l’armée canadienne doit être déposé aujourd’hui, selon ce qu’avait déclaré la ministre de la Défense nationale, Anita Anand, en comité sénatorial.

    Ottawa avait fait appel à Mme Arbour en avril pour qu’elle examine pendant un an ce type d’inconduites au sein des Forces armées. Cette demande était survenue après des allégations d’inconduites sexuelles impliquant certains des plus hauts gradés de l’armée.

    Déjà, la ministre Anand a accepté une « recommandation provisoire » demandant le transfert de ces cas aux autorités civiles.

  • Joe Biden en Corée du Sud

    Joe Biden en Corée du Sud

    Le président américain, Joe Biden, entame vendredi un voyage en l’Asie avec une étape en Corée du Sud d’abord, puis au Japon. La diplomatie américaine, qui s’est beaucoup concentrée dernièrement sur le dossier de l’Ukraine, veut aussi montrer son intérêt pour la région.

    L’ombre de la Corée du Nord risque de planer sur la visite de M. Biden. Son entourage estime qu’il y a une « réelle possibilité » que le pays procède « à un nouveau tir de missile » ou « à un essai nucléaire » pendant le séjour du président.

À voir en vidéo