L’ancien animateur de radio André Arthur est mort

L’ancien animateur de radio québécois André Arthur est décédé, dimanche. Alors qu’il était hospitalisé depuis quelques jours, selon ses propres messages sur Twitter, il a lui-même préparé des gazouillis annonçant sa mort, qui ont été publiés dimanche soir. Il avait 78 ans.

La cause du décès n’a pas été communiquée. Mercredi, il avait annoncé sur le réseau social qu’on lui avait découvert une broncho-pneumopathie chronique obstructive jamais diagnostiquée. Le décès est survenu à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

 

Controversé, se qualifiant lui-même de polémiste, il a occupé les ondes de Québec depuis le début des années 1980.

M. Arthur fut également député indépendant de la circonscription fédérale de Portneuf–Jacques-Cartier de 2006 à 2011.

Après sa défaite électorale, il avait effectué un retour à la radio, qui n’avait pas été sans controverses. Il a notamment été remercié par CHOI Radio X en 2016, puis par la radio BLVD 102,1, après avoir tenu des propos homophobes, en 2018.

« J’ai eu le privilège d’avoir eu une carrière de chauffeur d’autocar, d’arbitre de sport, d’élu à la chambre des communes comme indépendant sans allégeance à un parti, une place dans les médias qui j’espère n’a laissé personne indiffèrent et que j’ai réussi à vous faire rire », a-t-il écrit dans son gazouillis posthume.

André Arthur laisse dans le deuil son fils René, ses trois petits-enfants, sa fille Pascale, sa « tendre Lucy » et son frère Louis.

À voir en vidéo