Valérie Plante «choquée» par une intervention policière auprès d’un sans-abri

Une voiture du SPVM lors d’une intervention à Montréal.
Valérian Mazataud Le Devoir Une voiture du SPVM lors d’une intervention à Montréal.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, s’est dite « choquée » après avoir visionné une vidéo devenue virale dans laquelle on voit deux agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) s’en prendre violemment à une personne itinérante. Une enquête a été ouverte.

« J’ai été choquée par la vidéo d’une intervention policière qui circule en ligne. Les gestes commis par les agents sont tout à fait inacceptables et portent ombrage à l’excellent travail de nos policiers », a écrit Mme Plante sur Twitter vendredi soir.

Celle-ci a ainsi réagi à une vidéo relayée sur le réseau social TikTok jeudi et visionnée depuis par des dizaines de milliers de personnes. L’enregistrement d’une quinzaine de secondes montre un agent du SPVM pousser au sol un sans-abri, qui se cogne la tête sur un bloc de béton. Le patrouilleur, qui est accompagné d’un collègue, force ensuite l’homme à se relever avant de le pousser dans une ruelle où circulaient des voitures.

« Vous pouvez toujours compter sur la police de Montréal pour traiter les personnes sans-abri comme des humains », a ironisé sur le réseau social l’usager qui a d’abord publié cette vidéo, ensuite reprise par de nombreux internautes.

En fin d’après-midi, après avoir d’abord procédé à l’« analyse préliminaire » de la vidéo, le SPVM a annoncé « la tenue d’une enquête sur cet événement ». « Elle sera confiée à la Direction de l’intégrité et des normes professionnelles », a indiqué le corps de police sur Twitter.

« Le SPVM fera la lumière sur cette situation. Ces gestes sont inacceptables et jettent de l’ombre sur l’excellent travail qui est fait par nos policiers », a aussi déclaré le responsable de la sécurité publique au comité exécutif, Alain Vaillancourt.

À voir en vidéo