Le Canada fournira 7,8 millions $ de matériel militaire létal à l’Ukraine

Le premier ministre a déclaré avoir discuté samedi avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, pour réitérer le soutien inébranlable du Canada.
Adrian Wyld La Presse canadienne Le premier ministre a déclaré avoir discuté samedi avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, pour réitérer le soutien inébranlable du Canada.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré lundi que le Canada accorderait un prêt de 500 millions $ à l’Ukraine ainsi que des armes, tandis que s’accroît la menace d’une attaque russe.

Concernant le matériel militaire létal, le premier ministre a précisé que la valeur de l’équipement fourni s’élevait à 7,8 millions $. Quant au prêt, M. Trudeau a dit que cela s’ajoutait à une autre somme de 120 millions $ précédemment annoncée.

Le premier ministre a déclaré avoir discuté samedi avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, pour réitérer le soutien inébranlable du Canada. Il a ajouté avoir également discuté avec d’autres leaders européens au cours du week-end.

Selon M. Trudeau, les armes et les munitions promises par Ottawa répondent à une demande spécifique de l’Ukraine. Le pays se joint donc aux États-Unis, au Royaume-Uni, à la Bulgarie, à la République tchèque, à la Lettonie, aux Pays-Bas, à la Pologne, à l’Estonie et à la Lituanie, qui ont aussi promis de fournir des armes à l’Ukraine.

La décision du gouvernement canadien et de ses alliés vise à « dissuader la Russie de poursuivre son agression contre l’Ukraine », a déclaré M. Trudeau en conférence de presse lundi.

En anglais, il a ajouté qu’il était important que les Canadiens et le reste du monde sachent que le Canada va continuer de soutenir l’Ukraine, son indépendance, son intégrité et sa souveraineté, ainsi que son droit de se défendre.

Dimanche, le ministère de la Défense a annoncé que le Canada allait déplacer ses troupes à l’extérieur de l’Ukraine, un geste qui représente le signal le plus fort qu’une invasion russe est imminente.

Les soldats canadiens en mission en Ukraine pour une mission de formation des troupes locales sont temporairement stationnés ailleurs en Europe. Pour des raisons de sécurité, aucun détail n’a été donné sur le nombre de militaires déplacés et l’endroit où ils se trouvent.

À voir en vidéo