Une délégation d’évêques et d’Autochtones rencontrera le pape le mois prochain

Le Vatican a indiqué en octobre que François serait prêt à venir au Canada, sans préciser s’il présenterait les excuses de l’Église.
Andrew Medichini Archives The Associated Press Le Vatican a indiqué en octobre que François serait prêt à venir au Canada, sans préciser s’il présenterait les excuses de l’Église.

La délégation formée d’évêques catholiques canadiens et d’Autochtones qui devait aller à Rome en décembre dernier pour rencontrer le pape François s’y rendra finalement à la fin du mois prochain.

À la lumière de la propagation rapide du variant Omicron, tant au Canada qu’à travers le monde, la décision de reporter le voyage avait été prise par souci de sécurité pour tous les délégués.

Il est maintenant prévu que le souverain pontife rencontra les différentes délégations autochtones durant la semaine du 28 mars. Une audience finale avec tous les participants aura lieu le 1er avril

Dans les semaines précédant le voyage, les délégués surveilleront la situation sanitaire afin de s’engager à voyager seulement s’il est estimé sécuritaire de le faire.

Les organisateurs comptent sur ce voyage pour convaincre le pape de venir ensuite au Canada afin de présenter des excuses pour le rôle de l’Église dans la gestion du système des pensionnats fédéraux pour Autochtones. Le Vatican a indiqué en octobre que François serait prêt à venir au Canada, sans préciser s’il présenterait les excuses de l’Église.

Les survivants des pensionnats et leurs familles ont demandé des excuses papales pour les agressions commises contre les enfants autochtones forcés de fréquenter des pensionnats. Ces institutions fédérales étaient gérées par des communautés religieuses, y compris l’Église catholique.

À voir en vidéo