Spotify inclura un avis pour les balados parlant de la COVID-19

L’annonce survient après le mouvement de protestation initié par le chanteur Neil Young au sujet de la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19.  
Photo: Jörg Carstensen / DPA via Agence France-Presse L’annonce survient après le mouvement de protestation initié par le chanteur Neil Young au sujet de la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19.  

Après le mouvement de protestation initié par Neil Young au sujet de la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19, le service de musique en continu Spotify annonce qu’il ajoutera un avis au début des balados parlant du coronavirus.

Le chef de la direction de l’entreprise, Daniel Ek, a présenté des règles plus précises à la suite des réactions suscitées par la décision du chanteur canadien de retirer toutes ses chansons du géant de musique en continu.

Neil Young voulait ainsi signifier son désaccord avec Spotify pour avoir refusé de renoncer au balado de Joe Rogan « The Joe Rogan Experience ». L’animateur est fortement critiqué pour propager de la désinformation sur le coronavirus.

« Il y a plusieurs individus et idées circulant sur Spotify avec lesquelles je suis fortement en désaccord, a déclaré M. Ek. Il est important pour moi de dire que nous ne sommes pas des censeurs de contenu, mais aussi de rappeler qu’il y a des règles en place et qu’il y a des conséquences pour ceux qui y contreviennent. »

Il a indiqué que l’avis contiendra un lien vers une plate-forme de Spotify sur la COVID-19, qu’il décrit comme « un nouvel effort pour combattre la désinformation. » Elle sera lancée au cours des prochains jours.

M. Ek n’a pas fait référence à Joe Rogan ou à Neil Young.

Dimanche, le guitariste Nils Lofgren, le guitariste de Bruce Springsteen et du groupe Crazy Horse, a annoncé qu’il imitait Neil Young. Il a fait retirer ses chansons des 27 dernières années du service de musique et a demandé aux maisons de disque à qui les droits de ses plus anciennes compositions de faire pareil.

« J’encourage tous les musiciens, artistes et mélomanes de partout à se lever avec nous et à couper les liens avec Spotify », a déclaré Lofgren.

Le prince britannique Harry de Sussex et sa femme Meghan ont exprimé aussi des inquiétudes au sujet de la désinformation. Tous deux ont signé un contrat de plusieurs années pour produire et animer des balados sur Spotify.

 

Vendredi, Joni Mitchell avait annoncé qu’elle demanderait le retrait de ses chansons de Spotify en signe de solidarité avec Neil Young.

Elle avait publié sur son site Internet une lettre signée par une coalition de scientifiques, de professionnels de la santé et de professeurs qui critiquent Spotify pour avoir diffusé des balados de Joe Rogan qui, selon eux, contiennent des informations erronées sur la pandémie, notamment en dissuadant la vaccination chez les jeunes et les enfants.

À voir en vidéo