Froid extrême et avertissement de smog à Montréal

Samedi matin, Environnement Canada entrevoyait une température ressentie pouvant chuter jusqu’à -40 degrés dans certains secteurs de la région de Montréal.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Samedi matin, Environnement Canada entrevoyait une température ressentie pouvant chuter jusqu’à -40 degrés dans certains secteurs de la région de Montréal.

Le mois de janvier n’aura décidément pas été de tout repos, côté météo. Des avertissements de froid extrême et de smog ont été émis samedi pour Montréal et plusieurs autres régions du sud et du centre du Québec.

Il fait actuellement -25 degrés Celsius à Montréal, une température ressentie qui chute à -33 degrés Celsius en tenant compte du refroidissement éolien. Samedi matin, Environnement Canada entrevoyait même une température ressentie pouvant chuter jusqu’à -40 degrés dans certains secteurs de la région de Montréal, mais aussi dans les régions de Québec et de Trois-Rivières, notamment.

« Couvrez-vous. Des engelures peuvent se développer en quelques minutes sur la peau exposée au refroidissement éolien », indique ainsi l’organisme fédéral dans un avertissement de « froid extrême » récemment mis en ligne. On rappelle d’ailleurs que ce type d’avertissement est émis « lorsque le refroidissement éolien ou les températures très froides présentent un danger élevé pour la santé », incluant des risques d’hypothermie.

Il y a un peu plus d’une dizaine de jours, un homme de 74 ans en situation d’itinérance a été retrouvé mort de froid sous un viaduc du quartier Notre-Dame-de-Grâce, où il avait érigé une tente. Puis, dans la nuit de mercredi à jeudi, une itinérante dans la soixantaine a été retrouvée sans vie près d’un édicule de la station de métro Berri-UQAM. On ignore toutefois à ce stade-ci si le froid mordant aurait contribué à son décès.

La fin de semaine dernière, une vague de froid a par ailleurs culminé avec une tempête de neige, qui a perturbé la rentrée scolaire en présentiel qui devait avoir lieu lundi partout au Québec.

Avertissement de smog

Plusieurs régions du Québec, incluant celle de Montréal, font aussi l’objet ce samedi d’un avertissement de smog. « Les concentrations élevées de polluants persisteront ce matin », indique l’avis, qui précise que « le smog affecte surtout les enfants asthmatiques et les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiaques ». Environnement Canada recommande donc à ces personnes d’éviter « les activités physiques intenses à l’extérieur » jusqu’à la levée de cet avertissement.

Au Québec, le chauffage au bois est la principale source d’émission des particules fines à l’origine du smog en hiver, devant la circulation automobile et l’activité industrielle. À Montréal, cependant, l’usage des poêles à bois est très limité depuis plusieurs années en raison d’un encadrement réglementaire strict. Il est d’ailleurs complètement interdit d’utiliser son foyer au bois dans la métropole pendant les avertissements de smog, sous peine de recevoir une amende.

À voir en vidéo