Les restaurants et les bars pourront rouvrir dès le 31 janvier en Ontario

Le premier ministre Doug Ford a indiqué jeudi qu’il annonce un plan de réouverture progressive, car les indicateurs de santé publique commencent à montrer des signes d’amélioration.
Photo: Chris Young La Presse canadienne Le premier ministre Doug Ford a indiqué jeudi qu’il annonce un plan de réouverture progressive, car les indicateurs de santé publique commencent à montrer des signes d’amélioration.

Les salles à manger des restaurants et les bars en Ontario pourront rouvrir partiellement à partir du 31 janvier, après environ un mois de restrictions. Les propriétaires pourront ainsi accueillir les clients jusqu’à 50 % de la capacité de l’établissement, a annoncé le premier ministre Doug Ford jeudi.

Les salles d’entraînement pourront elles aussi revoir leurs clients avec la même limite. C’est aussi le cas pour les salles de spectacle, les théâtres et les amphithéâtres, qui ne pourront toutefois pas accueillir plus de 500 spectateurs. Ces restrictions seront assouplies au cours des deux prochains mois.

Le premier ministre a laissé entendre que de bonnes nouvelles étaient à l’horizon depuis quelques jours. En conférence de presse mercredi, la ministre de la Santé, Christine Elliott, avait avancé que le gouvernement « commençait à voir une lueur d’espoir ». Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Kieran Moore, affirmait pour sa part que les sacrifices des Ontariens avaient eu un effet. « Pour la première fois en plusieurs semaines, le nombre d’hospitalisations augmente à un rythme plus lent », disait-il.

Dans la province, 4061 personnes sont toutefois toujours hospitalisées, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie, a souligné jeudi le président de l’organisme gouvernemental Santé Ontario, Matthew Anderson. En date du 20 janvier, 579 Ontariens étaient soignés aux soins intensifs.

Jeudi, le Dr Moore a assuré que « tous les Ontariens recevaient les soins dont ils avaient besoin ». Les opérations non urgentes ont par contre été suspendues dans la province entre le 5 janvier et 26 janvier et le gouvernement n’a pas précisé à quel moment elles reprendront.

Certains hôpitaux de la région de Toronto ont par contre dû annuler des opérations urgentes, faute de personnel. « Nos effectifs dans le milieu de la santé se stabilisent. Le nombre de personnes qui reviennent au travail est plus élevé que ceux qui prennent congé », a soutenu le premier ministre Doug Ford.

Assouplissements prévus en février et en mars

Les restrictions seront allégées progressivement au cours des deux prochains mois, a prévu le gouvernement. À partir du 21 février, la taille maximale des rassemblements intérieurs passera de 10 à 25, tandis que la limite de capacité des restaurants et bars sera retirée. Dans le cas des amphithéâtres et les salles de spectacle, la limite de 500 personnes sera levée.

Le 14 mars, 21 jours plus tard, la province prévoit la levée des limites de capacité dans tous les établissements publics intérieurs. Jusqu’à 50 personnes pourront se rassembler à l’intérieur. « Il n’y a pas de doute que nous allons continuer à faire face à des défis dans les prochaines semaines, mais si nous suivons cette approche graduelle et que les gens se font vacciner, je suis sûre que nous allons pouvoir gérer ces défis », a déclaré la ministre de la Santé jeudi.

Ce reportage bénéficie du soutien de l’Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada.

À voir en vidéo