La neige provoque plusieurs carambolages sur les autoroutes du Québec

Le boulevard Saint-Michel, au coin d’Henri- Bourassa, à Montréal
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Le boulevard Saint-Michel, au coin d’Henri- Bourassa, à Montréal

La première tempête de l’année, qui s’est abattue sur le Québec lundi, a donné du fil à retordre aux automobilistes. Plusieurs carambolages impliquant des dizaines de véhicules sont survenus sur les routes, particulièrement en Montérégie.

L’autoroute 20, en direction est, a d’abord été fermée à la hauteur du boulevard De Montarville à Boucherville en raison d’un carambolage impliquant dix-huit véhicules, dont quatre semi-remorques. Les services d’urgence se sont rendus sur place vers 11 h 30 afin d’évacuer les personnes impliquées dans l’accident et de dégager la route. Quatre personnes ont été transportées à l’hôpital pour des blessures mineures, a indiqué la Sûreté du Québec (SQ). Au courant de l’après-midi, les voies ont été rouvertes à la circulation.

Un second carambolage impliquant une dizaine de véhicules est survenu sur l’autoroute 20, en direction ouest cette fois, à Belœil, et les voies ont dû être fermées le temps que les véhicules puissent être remorqués.

Une quarantaine de véhicules se sont tamponnés aussi à Saint-Constant vers midi, ce qui a provoqué la fermeture de l’autoroute 30, dans le secteur du rang Saint-Régis. Deux carambolages se sont déroulés à quelques centaines de mètres de distance sur cette autoroute. Selon le ministre québécois des Transports, François Bonnardel, qui signalait les diverses collisions sur son compte Twitter, un autobus avec des passagers à bord, a pris part à ce carambolage. Huit personnes ont dû être conduites au centre hospitalier pour des blessures mineures.

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Au petit matin, à Montréal, lundi. Vers 14h, Environnement Canada notait une accumulation de neige de 15 centimètres à Dorval. Entre 5 et 10 centimètres supplémentaires étaient attendus pour le reste de la journée, et les précipitations devaient cesser en soirée.

À Carignan, l’autoroute 10, en direction ouest, a été le théâtre d’un autre carambolage à la hauteur de la rivière L’Acadie. Dans ce cas, quinze véhicules ont été immobilisés dans cet accident, mais personne n’a subi de blessure, a précisé la SQ. En milieu d’après-midi, les voies ont été rouvertes à la circulation.

Ailleurs au Québec, de nombreux accrochages et sorties de routes ont été signalés. Transports Québec recommandait d’ailleurs la plus grande prudence sur les routes, invitant les automobilistes à éviter les déplacements.

En début d’après-midi, Postes Canada a interrompu le service postal en raison des conditions météorologiques et a recommandé à ses clients de bien déglacer l’accès à leur domicile en attendant la reprise du service. « La livraison reprendra dès qu’elle pourra se faire de façon sécuritaire », a précisé la société d’État.

Des dizaines de vols ont été annulés à l’aéroport Montréal-Trudeau en raison de la tempête de neige, et plusieurs vols ont également été annulés à l’aéroport international Jean-Lesage de Québec.

Déneigement à Montréal

À Montréal, où Environnement Canada annonçait des accumulations de 15 à 25 cm de neige, la Ville a lancé des opérations de déneigement et prévoit faire un chargement de neige sur l’ensemble de son territoire à compter de mardi 7 h.

Il s’agit de la deuxième opération de chargement de la neige depuis le début de l’hiver, une mesure qui est déclenchée lorsqu’une accumulation de 10 à 15 centimètres est constatée ou quand l’accumulation crée des « conditions aggravantes ».

Photo: Valérian Mazataud Le Devoir L’opération de déneigement était déjà en marche lundi dans Ahuntsic.

Pour ce type d’opération, 3000 employés sont mis à contribution et 2200 appareils de déneigement sont utilisés, a indiqué la Ville, qui a rappelé que plus de 7800 places de stationnement seraient disponibles, la nuit essentiellement, pendant les opérations de déneigement.

Vers 14 h lundi, Environnement Canada notait une accumulation de neige de 15 centimètres à Dorval. Entre 5 et 10 centimètres supplémentaires étaient attendus pour le reste de la journée, et les précipitations devaient cesser en soirée.

L’autoroute 401 bloquée

Si le Québec a reçu une bonne bordée de neige dans plusieurs régions, les précipitations ont cependant été plus importantes en Ontario, signale Maja Rapaic, météorologiste à Environnement Canada. En milieu de journée, Toronto, où jusqu’à 50 centimètres étaient attendus, avait reçu 32 centimètres et Ottawa 43 centimètres, a-t-elle indiqué au Devoir. Des automobilistes ont d’ailleurs été immobilisés sur l’autoroute 401, au nord de Toronto, une partie de la journée lundi — certains d’entre eux pendant plus de huit heures — en raison de semi-remorques enlisés dans la neige.

En prévision de la tempête, de nombreuses écoles ont été fermées au Québec lundi, ce qui a retardé le retour en classe en présentiel. À Montréal, le Centre de services scolaire de Montréal de même que ceux de la Pointe-de-l’Île et Marguerite-Bourgeoys avaient annoncé dès dimanche soir leur décision de fermer leurs établissements lundi, tout comme la Commission scolaire English-Montréal et la Lester-B.-Pearson School Board.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo