Un homme condamné à 7 mois de prison pour avoir battu sa chienne

La chienne Angie a reçu de nombreux traitements et a désormais été adoptée « par une famille aimante », souligne la SPCA.
Photo: SPCA La chienne Angie a reçu de nombreux traitements et a désormais été adoptée « par une famille aimante », souligne la SPCA.

Pour avoir violemment battu sa chienne, un homme dans la vingtaine a été condamné à une peine de prison de sept mois, a fait savoir la Société protectrice des animaux (SPCA) mardi.

Il s’agirait de l’une des peines les plus lourdes imposées dans un cas de cruauté contre un animal, estime la SPCA de Montréal, qui a enquêté sur cette affaire après avoir reçu un signalement.

Il y a environ un an, les agents de protection animale du Bureau des enquêtes de la SPCA ont retrouvé la jeune chienne surnommée Angie dans un « état lamentable. »

L’animal était léthargique, un de ses yeux était perforé, près de la moitié de ses dents étaient fracturées et il avait une plaie ouverte sur le crâne. La chienne a immédiatement été saisie, puis transportée d’urgence au Centre vétérinaire Laval, où de multiples fractures furent répertoriées et où des soins d’urgence ont pu lui être donnés.

Des accusations criminelles ont été déposées contre l’homme, qui a plaidé coupable à la Cour municipale de Montréal le 7 décembre dernier. Il a reconnu avoir, à deux reprises le 10 janvier 2021, volontairement causé une douleur, une souffrance ou une blessure inutile à son chien et ne pas lui avoir fourni des soins convenables.

En plus de la peine de sept mois de détention, il lui est maintenant interdit de posséder un animal, d’en avoir la garde ou le contrôle, et même d’habiter un lieu où se trouve un animal, et ce, pendant une période de 15 ans.

Malgré cela, la directrice du Bureau des enquêtes de la SPCA de Montréal, Chantal Cayer, rappelle que cette peine, sévère pour le Québec, est « nettement en deçà de celles rendues, pour des faits similaires, dans les autres provinces canadiennes ».

Quant à Angie, après avoir reçu de nombreux traitements médicaux, elle a été adoptée « par une famille aimante », souligne la SPCA.

Photo: Nicolas Pham La chienne a été retrouvée dans un « état lamentable », affirme la SPCA.

À voir en vidéo