Un Canadien extradé aux États-Unis plaide coupable pour avoir financé le terrorisme

Abdullahi Ahmed Abdullahi
Photo: COUR DU BANC DE LA REINE DE L'ALBERTA Abdullahi Ahmed Abdullahi

Un homme d’Edmonton extradé vers les États-Unis afin de faire face à des accusations pour sa participation au financement du groupe armé État islamique a plaidé coupable en échange d’une peine de 20 ans de prison.

Selon son entente de plaidoyer devant un tribunal fédéral américain vendredi, Abdullahi Ahmed Abdullahi a admis avoir fourni de l’argent à ses quatre cousins, ainsi qu’à un ancien résidant de San Diego, Douglas McAuthur McCain, pour financer leurs activités terroristes en Syrie, peut-on lire dans un communiqué du ministère de la Justice des États-Unis.

L’accusé a aussi admis, toujours selon le ministère, avoir volé une bijouterie à Edmonton en 2014 pour financer le voyage des conspirateurs depuis l’Amérique du Nord pour soutenir et rejoindre les combattants terroristes en Syrie.

Abdullahi a été inculpé en Californie en mars 2017 et arrêté par les autorités canadiennes en septembre 2017.

En juin 2019, la Cour d’appel de l’Alberta a confirmé son extradition. Selon le ministère américain de la Justice, il a été transféré aux autorités américaines plus tard dans l’année.

Le communiqué révèle que ses quatre cousins et McCain, qui a été le premier Américain connu à mourir en combattant l’État islamique, auraient depuis été tués.

« Les réseaux terroristes ne peuvent pas survivre sans des gens comme Abdullahi », a déclaré le procureur américain Randy Grossman dans le communiqué du ministère.

Il a aussi été indiqué que les activités terroristes comprenaient des meurtres, des enlèvements et des mutilations de personnes en Syrie.

Abdullahi a admis que lui et d’autres avaient viré et fait virer de l’argent à des intermédiaires tiers à Gaziantep, en Turquie, non loin de la frontière syrienne, pour soutenir les combats et les activités terroristes en Syrie.

Le procureur Grossman a remercié la Gendarmerie royale du Canada et le service de police d’Edmonton, ainsi que les services des poursuites au Canada pour leur aide.

Le ministère américain précise que le frère de Douglas McAuthur McCain, Marchello, a déjà été reconnu coupable par un tribunal fédéral de San Diego et condamné à 10 ans de détention pour possession illégale d’une cache d’armes à feu et pour avoir fourni de fausses déclarations à des agents du FBI concernant sa connaissance du complot, y compris l’implication d’Abdallahi.

À voir en vidéo