Plus de 156 000 clients d’Hydro-Québec sont privés d’électricité

Une ligne électrique haute tension d'Hydro-Québec est tombée dans le jardin d'une maison du quartier Sant-Michel dans la nuit du samedi au dimanche, en raison des vents violents. 
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Une ligne électrique haute tension d'Hydro-Québec est tombée dans le jardin d'une maison du quartier Sant-Michel dans la nuit du samedi au dimanche, en raison des vents violents. 

La situation revenait peu à peu à la normale chez Hydro-Québec.

Le courant n’était pas encore rétabli chez plus de 156 000 clients d’Hydro-Québec à en fin d’après-midi, dimanche.

Ces pannes ont été causées par les vents forts qui ont soufflé durant la nuit sur le sud de la province. Les conditions météorologiques ont causé « d’importants dégâts », a expliqué Hydro-Québec en début de matinée.

« Plus de 400 monteurs sont au travail pour rétablir le service. Nous visons à rétablir le service pour la majorité dans la prochaine journée », a écrit la société d’État, qui prévient que rétablir le courant pourrait être plus long dans certains cas.

« En raison de l’ampleur de l’événement, il n’est malheureusement pas possible de préciser les délais de rétablissement pour chaque lieu précis », ajoute Hydro-Québec, qui appelle ses clients à la « patience ».

Le nombre de clients touchés par les pannes a diminué depuis 6 h alors qu’il avoisinait les 380 000.

À 16 h 45, la Montérégie était la région la plus touchée puisqu’on y recensait 48 214 clients privés de courant, selon un bilan de la société d’État.

Les régions des Laurentides, de Lanaudière et de l’Outaouais comptaient respectivement 33 094, 19 286 et 24 087 clients sans électricité. Hydro-Québec en signalait encore 11 110 en Estrie.

Selon Environnement Canada, des rafales maximales de 106 km/h ont été mesurées à l’aéroport de Montréal. Les vents ont soufflé jusqu’aux alentours de 90 km/h dans plusieurs régions environnantes du sud du Québec.

« Toutes les régions proches du Fleuve » y ont goûté, a résumé la météorologue Maja Rapaic.

Environnement Canada a retiré en cours de nuit l’essentiel de ses avertissements météorologiques au Québec.

À voir en vidéo