Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Annonce en matière de prévention de la criminalité

    Annonce en matière de prévention de la criminalité

    La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a réagi vendredi à la mort d’un jeune dans une fusillade à Montréal en promettant de s’attaquer aux inégalités sociales, à ses yeux le « fléau à l’origine » de cette violence.

    Dimanche, Mme Guilbault présentera donc de nouvelles mesures de prévention de la criminalité, qui seront accompagnées d’un investissement de plus de 50 millions de dollars. « Il faut donner des outils à ceux qui travaillent de près avec ces jeunes qui sont à risque de devenir des criminels », a expliqué la ministre vendredi.

  • Le Parti québécois en congrès

    Le Parti québécois en congrès

    Les membres du Parti québécois (PQ) sont rassemblés en congrès ce samedi, à Trois-Rivières. Ce sera le premier congrès du chef Paul St-Pierre Plamondon, qui veut amener ses troupes vers les élections générales d’octobre prochain.

    La position de la formation politique quant au type d’indépendance qui est souhaitée sera nécessairement discutée, à un moment où le gouvernement fédéral tend à ne pas respecter totalement les compétences provinciales. Environ 450 militants se rassembleront au congrès, certains par visioconférence, certains en personne.

  • Marche en appui à Pacifique Niyokwizera

    Marche en appui à Pacifique Niyokwizera

    Une « marche en blanc » est organisée à Québec samedi pour dénoncer les méthodes employées par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) lors de l’arrestation musclée du jeune Pacifique Niyokwizera, dimanche dernier.

    Au moins quatre vidéos montrant ce qui apparaît être des abus de la part d’agents du SPVQ sont parues ces derniers jours, soulevant la colère de plusieurs. Cinq policiers ont été suspendus. Mais le chef du corps policier, Denis Turcotte, attend d’avoir le contexte dans lequel ces événements sont survenus avant de dénoncer les pratiques de ses agents.

  • La fête de la musique indépendante

    La fête de la musique indépendante

    Ce dimanche, au Café Campus, le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec, le GAMIQ, mettra en lumière le travail de certains des créateurs musicaux les plus doués de la province. L’événement, qui existe depuis 2006, se déroulera aussi en ligne, et sera ponctué comme à l’habitude de nombreuses prestations musicales, dont celles d’Éric Goulet, de Superplage et de Willows.

    Le GAMIQ remet depuis quelques années des « Lucien », des statuettes nommées en l’honneur de Lucien Francœur, d’Aut’chose. Le Gala souligne notamment la qualité d’albums complets de différents genres, mais aussi celle de minialbums, légions sur la scène indépendante.

À voir en vidéo