Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • L’avenir de Denis Coderre

    L’avenir de Denis Coderre

    Le candidat défait à la mairie de Montréal Denis Coderre doit rencontrer ce matin le caucus de sa formation, Ensemble Montréal, pour lui faire part de ses intentions pour la suite des choses.

    À moins d’une surprise, M. Coderre risque de refaire le même coup que lors des dernières élections municipales et décider de ne pas rester comme chef de l’opposition à l’hôtel de ville. « Il n’y aura pas de surprise », a indiqué au Devoir une source chez Ensemble Montréal au sujet de l’avenir de M. Coderre.

  • COP26, la fin ?

    COP26, la fin ?

    La 26e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), qui se tient à Glasgow depuis le 31 octobre, doit en théorie se terminer ce soir, après d’âpres négociations entre les 195 Parties.

    Encore jeudi, le président britannique de l’événement, Alok Sharma, estimait qu’il y avait « encore beaucoup de travail à faire » pour parvenir à une déclaration commune. Une des questions litigieuses est l’intégration des énergies fossiles dans le document final, une mention qui divise les forces en présence.

    Le ministre canadien de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, tient par ailleurs un point de presse lors de cette dernière journée officielle.

  • Mélanie Joly en visite à Washington

    Mélanie Joly en visite à Washington

    La nouvelle ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, effectuera aujourd’hui son premier voyage officiel depuis sa nomination. Elle se rendra à Washington, où elle rencontrera le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, avec qui elle s’est déjà entretenue au téléphone la semaine dernière.

    Selon le communiqué officiel, Mme Joly veut profiter de sa visite pour souligner « l’importance du partenariat entre le Canada et les États-Unis à l’égard de la reprise économique, de la création d’emplois de part et d’autre de la frontière, et du renforcement des chaînes d’approvisionnement entre les deux pays ».

  • Congrès mondial ouïghour

    Congrès mondial ouïghour

    Le Congrès mondial ouïghour, qui se tiendra à Prague, en République tchèque, entamera ses activités aujourd’hui. De nombreux pays et organisations dénoncent le traitement infligé à la minorité musulmane ouïgoure dans la région chinoise du Xinjiang.

    Cette semaine, le député du Bloc québécois Alexis Brunelle-Duceppe a dit qu’il y plaidera pour le report des Jeux olympiques de Pékin de 2022. 

    En juin, l’ambassadrice du Canada auprès de l’ONU, Leslie Norton, avait présenté une déclaration sur le sujet au nom d’une quarantaine de pays. « Des rapports crédibles indiquent que plus d’un million de personnes ont été arbitrairement détenues au Xinjiang et qu’il existe une surveillance généralisée visant de manière disproportionnée les Ouïgours et les membres d’autres minorités, ainsi que des restrictions aux libertés fondamentales et à la culture ouïgoure », disait-elle.

À voir en vidéo