Accusé de crimes sexuels, Luc Wiseman subira son enquête préliminaire en juillet

Luc Wiseman fait face à cinq chefs d’accusation, dont agression sexuelle, contacts sexuels et voies de fait sur une personne âgée de moins de 16 ans. Il est également accusé de production et de possession de matériel pédopornographique.
Photo: Avanti Groupe Luc Wiseman fait face à cinq chefs d’accusation, dont agression sexuelle, contacts sexuels et voies de fait sur une personne âgée de moins de 16 ans. Il est également accusé de production et de possession de matériel pédopornographique.

Accusé de crimes sexuels sur une mineure, le producteur québécois Luc Wiseman a choisi de subir une enquête préliminaire qui aura lieu à la fin du mois de juillet.

L’homme de 65 ans n’était pas présent mardi au palais de justice de Montréal : il était plutôt représenté par son avocat devant le juge, comme il en a le droit.

Cette étape de l’enquête préliminaire permet à un accusé de déterminer la force de la preuve que détient la Couronne contre lui.

Luc Wiseman fait face à cinq chefs d’accusation, dont agression sexuelle, contacts sexuels et voies de fait sur une personne âgée de moins de 16 ans. Il est également accusé de production et de possession de matériel pédopornographique.

Une ordonnance de non-publication interdit de révéler le moindre détail qui permettrait d’identifier la victime, mineure au moment des faits allégués.

Les gestes qui sont reprochés à Luc Wiseman auraient été commis entre novembre 2018 et avril 2021, à Montréal et en Outaouais. L’homme a été arrêté en mai dernier.

Propriétaire d’Avanti Groupe, qui coproduit notamment l’émission Tout le monde en parle, il a aussi à son actif d’autres productions connues, comme La Petite Vie, Un gars, une fille, Détecteurs de mensonges et Piment fort. Il avait quitté ses fonctions au sein de la maison de production peu après son arrestation.

Son enquête préliminaire aura lieu le 28 et 29 juillet 2022 et il est prévu que des enfants témoignent.

À voir en vidéo