Quoi retenir de la fin de semaine?

  • Ouverture de la COP26

    Ouverture de la COP26

    Le très attendu sommet des Nations unies sur le climat à Glasgow a été officiellement lancé dimanche, un jour avant que les dirigeants du monde entier se réunissent dans la plus grande ville d’Écosse afin de s’attaquer au défi commun du changement climatique.

    Mais alors que la planète se rassemble pour cette 26e édition de la conférence, un constat demeure : le manque d’ambition nous conduit inexorablement vers une crise sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

    Jusqu’au 12 novembre, les problèmes en suspens depuis la conclusion de l’Accord de Paris sur le climat en 2015 seront notamment à l’ordre du jour, de même que la manière dont les pays riches peuvent aider les pays pauvres à lutter contre les émissions et à s’adapter à un monde plus chaud.

    Notons qu’une grande inquiétude repose sur le fait que tous les délégués ne pourront pas se rencontrer en personne, puisque les capacités des lieux et des salles ont été limitées en raison de la pandémie de COVID-19.

  • Sommet du G20 : réforme fiscale et climat à l’ordre du jour

    Sommet du G20 : réforme fiscale et climat à l’ordre du jour

    Les pays du G20 ne sont pas arrivés les mains vides à la conférence de Glasgow, dimanche, après une déclaration qui va légèrement au-delà de l’Accord de Paris sur l’objectif de limitation du réchauffement climatique à +1,5 °C, avec un engagement à la carboneutralité « vers le milieu du siècle ».

    Aucune date claire pour sortir complètement du charbon ou des énergies fossiles ni pour arriver à la neutralité carbone n’a été donnée, laissant sur leur faim les organisations de défense de l’environnement. Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré de son côté qu’il aurait souhaité que la rencontre du G20 aboutisse à un accord plus ambitieux au sujet de la lutte contre les changements climatiques.  

    Mais si les dirigeants ont patiné sur le climat, ils ont toutefois donné l’ultime feu vert à une réforme fiscale historique qui ambitionne de mettre fin aux paradis fiscaux, à Rome, pas moins de 24 heures plus tôt.

     

  • Transparence et promesses électorales

    Transparence et promesses électorales

    À une semaine du vote, la question de l’éthique surgit dans la campagne électorale municipale. La mairesse sortante, Valérie Plante, a rendu publiques ses déclarations de revenus pour les quatre dernières années, dimanche, chose qu’a refusé de faire son concurrent Denis Coderre.

    Quant à elles, les promesses électorales se poursuivent. Trois candidates à la mairie dans des arrondissements de l’est de la métropole au sein de la formation Ensemble Montréal ont dévoilé samedi une série d’engagements visant à rendre ce secteur plus sécuritaire et à prévenir les cas de harcèlement dans les bus et le réseau du métro de la Société de transport de Montréal (STM).

    De son côté, Mme Plante a promis l’aménagement d’une promenade riveraine afin de faciliter l’accès au bord du fleuve Saint-Laurent aux résidents du Sud-Ouest en profitant du réaménagement planifié de l’autoroute Bonaventure en boulevard urbain pour créer, d’ici 2027.

  • Firas Bouzgarrou obtient le droit de rester au Canada

    Firas Bouzgarrou obtient le droit de rester au Canada

    La saga du Tunisien Firas Bouzgarrou menacé d’expulsion a connu un heureux dénouement samedi, puisqu’il a été informé, à moins de 2h30 de son renvoi du pays, qu’il pourra rester au Canada.

    Le Devoir a appris que le nouveau ministre de l’Immigration, Sean Fraser, lui a délivré un permis de séjour temporaire de quelques mois, le temps qu’il puisse poursuivre ses démarches pour obtenir sa résidence permanente.

    Ce père de famille qui vit au Québec depuis plus de trois ans et qui s’estime parfaitement intégré avait fait les manchettes de plusieurs médias ces dernières semaines parce qu’il contestait son expulsion. Mercredi dernier, il a même bénéficié du soutien des 125 députés de l’Assemblée nationale, qui ont adopté à l’unanimité une motion présentée par Québec solidaire demandant l’annulation de son renvoi et l’octroi de sa résidence permanente.

À voir en vidéo