Incendie de matières dangereuses à bord d’un navire au large de Victoria

Un incendie s’est déclaré dans 10 conteneurs endommagés à bord du MV Zim Kingston, qui est maintenant ancré à Constance Bank.
Photo: La Presse canadienne/Garde cotière canadienne Un incendie s’est déclaré dans 10 conteneurs endommagés à bord du MV Zim Kingston, qui est maintenant ancré à Constance Bank.

La Garde côtière canadienne a indiqué qu’un incendie continuait de brûler dans plusieurs conteneurs à bord d’un cargo à environ huit kilomètres au large de Victoria en Colombie-Britannique.

La Garde côtière a déclaré dans un communiqué qu’elle avait appris tard samedi matin qu’un incendie s’était déclaré dans 10 conteneurs endommagés à bord du MV Zim Kingston, qui est maintenant ancré à Constance Bank, et que deux des conteneurs en feu contiennent des matières dangereuses identifiées comme de l’amylxanthate de potassium.

Le communiqué a précisé que le navire lui-même n’était pas en feu, mais a indiqué qu’une zone d’urgence a été mise en place pour un mille marin autour du Zim Kingston, ajoutant qu’il n’y a actuellement aucun risque pour la sécurité des personnes sur terre.

Le Centre conjoint de sauvetage et de coordination de Victoria a indiqué que 16 membres d’équipage ont été retirés du navire en toute sécurité, tandis que cinq autres, dont le capitaine, sont restés à bord à leur propre demande.

La porte-parole de la Garde côtière canadienne, Michelle Imbeau, a déclaré qu’un poste de commandement d’incident dirigé par la Garde côtière au nom du gouvernement fédéral et de la Colombie-Britannique, ainsi que des représentants des Premières Nations, coordonnent une intervention multiagences relativement à l’incident.

Elle a indiqué que le poste de commandement travaille également avec la Garde côtière américaine pour surveiller 40 conteneurs qui sont tombés par-dessus bord du Zim Kingston dans des eaux agitées vendredi et flottent à environ 12 milles marins au large de la côte ouest de l’île de Vancouver, près de Bamfield, en Colombie-Britannique.

La Garde côtière a affirmé que les conteneurs, dont certains contiennent des matières dangereuses, présentaient un risque important pour les navigateurs et qu’avec le temps orageux prévu samedi, leur récupération peut représenter un défi.

La Garde côtière a indiqué qu’une équipe de gestion des matières dangereuses de Vancouver se mobilise et que le propriétaire du Zim Kingston a passé un contrat avec le groupe américain Resolve Marine Group pour les opérations de sauvetage, ce qui inclue la lutte contre l’incendie ainsi que la récupération des conteneurs.

Resolve Marine a mobilisé deux navires qui devraient être sur place samedi.

La Garde côtière canadienne, quant à elle, a indiqué qu’elle travaillait avec le réseau Emergency Management BC pour diffuser des informations sur la sécurité publique au besoin.

À voir en vidéo