«Territoire non cédé» de Montréal: les Mohawks répliquent au gouvernement Legault

Le ministre Ian Lafrenière avait affirmé que le Canadien faisait erreur en affirmant désormais que Montréal est un territoire autochtone non cédé.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le ministre Ian Lafrenière avait affirmé que le Canadien faisait erreur en affirmant désormais que Montréal est un territoire autochtone non cédé.

Les Mohawks réprouvent le gouvernement Legault dans la controverse du «territoire non cédé» de Montréal.

Le ministre Ian Lafrenière avait affirmé que le Canadien faisait erreur en affirmant désormais que Montréal est un territoire autochtone non cédé.

 

Or le Conseil mohawk de Kahnawake a fait savoir jeudi qu’il est irrité par la position du Québec.

Dans un communiqué, il soutient que le commentaire dogmatique qui conteste et discrédite la présence des Mohawks est non seulement insultant, mais est perçu comme une attaque déplacée visant leur existence, selon les mots utilisés.

À voir en vidéo