Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges ouvrira à nouveau le dimanche

Michael Musacchio, qui a perdu sa fille de 26 ans en mai dernier, militait depuis plusieurs semaines pour changer les choses. Dimanche dernier, il a manifesté devant les lieux, pancarte à la main.
Photo: Michael Musacchio, qui a perdu sa fille de 26 ans en mai dernier, militait depuis plusieurs semaines pour changer les choses. Dimanche dernier, il a manifesté devant les lieux, pancarte à la main.

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, qui s’est attiré les critiques de plusieurs personnes endeuillées en raison de sa fermeture dominicale depuis le début de la pandémie, ouvrira à nouveau ses portes le dimanche.

L’annonce a été publiée sur le site. « À compter du 24 octobre 2021, le cimetière accueillera les familles des personnes défuntes et les visiteur·euse·s le dimanche de 9 h à 12 h », peut-on lire. Le cimetière garde les mêmes heures d’ouverture du lundi au samedi, soit de 8 h à 17 h.

Les heures d’ouverture dominicales seront étendues jusqu’à 16 h lors de certaines fêtes religieuses catholiques, ainsi qu’à l’occasion de la fête des Mères et de la fête des Pères.

Plusieurs médias, dont Le Devoir, ont publié des reportages ces dernières semaines faisant état de la colère et de la détresse de plusieurs personnes endeuillées qui souhaitaient pouvoir visiter la tombe de leurs proches le dimanche.

 

L’un d’entre eux, Michael Musacchio, qui a perdu sa fille de 26 ans en mai dernier, militait depuis plusieurs semaines pour changer les choses, manifestant même devant les lieux, pancarte à la main, dimanche dernier. L’homme de 56 ans prévoyait organiser un rassemblement dimanche prochain, mais il a pris la décision de l’annuler après l’annonce du cimetière. « J’aurais aimé qu’il soit ouvert toute la journée, mais ça fera pour le moment », a-t-il dit au Devoir, en ajoutant qu’il pourra enfin se sentir en paix.

À voir en vidéo