Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Le parcours des chefs

    Le parcours des chefs

    En cette 33e journée de campagne électorale, les chefs ne chôment pas et parcourent le pays pour rencontrer les Canadiens. Le chef libéral, Justin Trudeau, se rendra à Montréal pour une annonce et un point de presse. Son opposant conservateur, Erin O’Toole, se dirige pour sa part à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick en matinée et à Truro en Nouvelle-Écosse par la suite.

    Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, sera à Mont-Saint-Hilaire sur le coup de midi, avant de se rendre à Saint-Jérôme pour parler d’électrification des transports lors d’une visite de l’usine de Lion électrique. Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, fera quant à lui un point de presse à Toronto sur le logement abordable.

  • La propriétaire du CHSLD Herron témoigne

    La propriétaire du CHSLD Herron témoigne

    Les audiences de la coroner se poursuivent concernant les décès survenus au CHSLD Herron, à Dorval, au cours de la première vague de la pandémie de COVID-19. La coroner Géhane Kamel recevra vraisemblablement ses derniers témoins avant les témoignages des familles, la semaine prochaine.

    Jeudi, on pourra entendre un superviseur d’entretien de l’établissement ainsi que l’ex-directeur du CHSLD et la propriétaire des lieux.

  • QS : projet de loi antipipeline

    QS : projet de loi antipipeline

    Le parti d’opposition Québec solidaire devrait détailler ce matin la nature du projet de loi antipipeline qu’il compte déposer. Les solidaires avaient ramené cette idée lors de leur récent caucus présessionnel. C’est la porte-parole de Québec solidaire Manon Massé qui prendra la parole à ce sujet.

    Avec son texte de loi, la formation, qui veut faire de l’environnement son sujet principal des prochains mois, a pour objectif d’éviter de nouveaux projets comme celui de GNL Québec.

  • Pressions pour la réforme du statut de l’artiste

    Pressions pour la réforme du statut de l’artiste

    Neuf associations culturelles québécoises se serrent les coudes et demanderont aujourd’hui au gouvernement du Québec que le projet de réforme de la Loi sur le statut de l’artiste — adoptée en 1987 — soit au menu automnal du Parlement.

    Parmi les groupes en question, qui représentent quelque 26 000 artistes, on trouve l’Union des artistes, la Guilde des musiciennes et musiciens du Québec, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois et l’Association québécoise des auteurs dramatiques. Au cœur du débat se trouvent, entre autres, les droits des créateurs et leurs conditions salariales.

    En mai, l’Assemblée nationale avait adopté à l’unanimité une motion appuyant les créateurs et demandant notamment à la ministre de la Culture, Nathalie Roy, de respecter son engagement de réformer la législation.

À voir en vidéo