Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Parcours des chefs

    Parcours des chefs

    Au 32e jour d’une campagne qui se terminera lundi, les partis fédéraux risquent d’abattre leurs dernières cartes. Le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, compte se rendre à Halifax pour faire une annonce suivi d’un point de presse. Son rival conservateur, Erin O’Toole, donné à égalité dans les sondages, devrait quant à lui faire une annonce à Jonquière, au Saguenay, à la Légion Royale Canadienne

    Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, entend pour sa part discuter de la protection et de la promotion de la culture québécoise lors d’un passage matinal à Longueuil, avant de se rendre à Châteauguay pour une activité militante.

  • Plus de tolérance par rapport au passeport vaccinal

    Plus de tolérance par rapport au passeport vaccinal

    La période de grâce est bel et bien terminée. À partir d’aujourd’hui, l’utilisation du passeport vaccinal s’appliquera officiellement. Les contrevenants, qu’ils soient clients ou commerçants, pourront recevoir des amendes allant de 1000 $ à 6000 $. Une entreprise devant composer avec un consommateur récalcitrant pourrait appeler les forces de l’ordre.

    Par ailleurs, la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a fait le point sur la situation sanitaire dans la métropole. On apprenait mardi que le nombre de cas avait connu une hausse importante dans la dernière semaine.

  • Les audiences sur Herron se poursuivent

    Les audiences sur Herron se poursuivent

    Les audiences du coroner se poursuivent concernant les décès survenus au CHSLD Herron, à Dorval, au cours de la première vague de la pandémie de COVID-19.

    La coroner Géhane Kamel entendra aujourd’hui plusieurs médecins qui témoigneront de ce qui s’y est déroulé. Mardi, la coroner a pris du temps pour rassurer les travailleurs du réseau de la santé en leur disant qu’ils ne seront pas blâmés. « Chaque individu qui est entré au travail, que ce soit en CHSLD ou à l’hôpital, n’a de notre part que des mercis et du respect », a-t-elle dit.

  • 50e anniversaire de la création de Greenpeace

    50e anniversaire de la création de Greenpeace

    Le 15 septembre 1971, un petit comité jadis nommé Don’t Make a Wave se transforme officiellement en Greenpeace, alors que le groupe écologiste rebaptise ainsi un bateau qui allait tenter — en vain — d’arrêter un essai nucléaire américain au large des côtes de l’Alaska.

    Cinquante ans plus tard, la dirigeante de l’ONG, Jennifer Morgan, estime que la situation climatique actuelle ne donne pas envie de souffler les bougies. « Tout ce que nous avons fait au cours de ces 50 années, nous devons le déployer pour créer un changement absolument radical et profond. Le temps presse » , déclarait-elle cette semaine à l’Agence France-Presse.

À voir en vidéo