Des navettes autonomes pour la Plaza Saint-Hubert

Deux navettes sans chauffeur circuleront sur les rues Saint-Hubert et Saint-André, entre les rues Jean-Talon Est et Beaubien Est, à compter du mois d’octobre.
Photo: Jeanne Corriveau Le Devoir Deux navettes sans chauffeur circuleront sur les rues Saint-Hubert et Saint-André, entre les rues Jean-Talon Est et Beaubien Est, à compter du mois d’octobre.

Montréal mettra à l’essai des véhicules autonomes électriques dans le secteur de la Plaza Saint-Hubert cet automne dans le cadre d’un projet-pilote. Ce projet permettra de tester ce mode de transport dans un environnement résidentiel et urbain.

L’administration de Valérie Plante dévoilera les détails du projet mercredi en compagnie de l’opérateur Keolis.

Selon les informations obtenues par Le Devoir, deux navettes sans chauffeur circuleront sur les rues Saint-Hubert et Saint-André, entre les rues Jean-Talon Est et Beaubien Est, sur un circuit de deux kilomètres, à compter du mois d’octobre. Une période de tests, sans passagers, débutera le 14 septembre.

La première phase du projet-pilote se terminera en décembre et une deuxième phase est prévue pour les mois de mai et de juillet 2022 avec un trajet allongé.

Selon la Ville, ces navettes contribueront à la relance économique du secteur de la Plaza Saint-Hubert en attirant les visiteurs. Elles faciliteront les déplacements des citoyens et diminueront la congestion routière et les émissions de gaz à effets de serre, ajoute-t-on. Les navettes seront gratuites et universellement accessibles. Montréal a obtenu une subvention du gouvernement du Québec pour réaliser ce projet.

Les navettes seront synchronisées avec les autobus de la ligne 30 de la Société de transport de Montréal (STM) afin de ne pas ralentir le service de transport collectif.

D’autres projets de navettes autonomes ont été déployés au cours des dernières années dans la région de Montréal. Des navettes de Transdev avaient été mises à l’essai au Parc olympique à partir de 2017 afin de transporter les visiteurs entre les différents points d’intérêt de ce site touristique. Un projet de navettes autonomes de Keolis avait aussi vu le jour en milieu urbain à Candiac en 2018.

À voir en vidéo