L’Université Ryerson sera renommée

Le 6 juin dernier, des manifestants ont déboulonné une statue qui représente Egerton Ryerson sur le terrain de l’université.
Photo: Chris Young La Presse canadienne Le 6 juin dernier, des manifestants ont déboulonné une statue qui représente Egerton Ryerson sur le terrain de l’université.

L’Université Ryerson, à Toronto, veut se dissocier de l’un des fondateurs du système de pensionnats pour Autochtones qui lui donne son nom.

Le conseil des gouverneurs a adopté en bloc les 22 recommandations d’un groupe de travail cet après-midi, y compris celle de renommer l’établissement, a indiqué par communiqué son président, Mohamed Lachemi.

« Le rapport fournit des recommandations claires sur la manière dont l’Université peut avancer et écrire le prochain chapitre de notre histoire », écrit-il. Ces suggestions n’ont pas pour but de vilifier un individu ou de se venger, précise M. Lachemi, ajoutant que 11 000 personnes ont participé aux sondages et consultations qui se sont déroulés sur 10 mois.

Egerton Ryerson a contribué au développement du système public d’éducation, y compris à la mise en place des pensionnats pour Autochtones. Cette partie de son héritage est revenue à l’avant-plan ces dernières années et a été notamment dénoncée par des associations étudiantes.

« Les décisions de cesser les commémorations sont basées selon si l’héritage concorde avec les valeurs du présent », écrivent Joanne Dallaire et Catherine Ellis, les deux coprésidentes du groupe de travail appelé Standing Strong (Mash Koh Wee Kah Pooh Win). De telles décisions ne cherchent pas « à effacer, cacher ou nier l’histoire », mais à refléter une compréhension plus entière du passé, ajoutent-elles dès l’introduction.

Le 6 juin dernier, des manifestants ont déboulonné une statue qui le représente sur le terrain de l’université. L’événement survenait peu après la découverte des restes de 215 enfants autochtones sur le site de l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Cette statue ne sera pas réinstallée sur le campus, selon une autre recommandation du même rapport.

Des professeurs ont aussi publié des lettres ouvertes invitant leur employeur à considérer un changement de nom. Ils y incitaient leurs collègues à remplacer le nom « Université Ryerson » par « Université X » dans la signature de leurs courriels.

L’Université présentera un plan d’action d’ici le 31 janvier 2022 pour s’atteler à la tâche. Les changements seront mis en place dans un processus qui inclut les membres de la communauté, promet aussi le conseil des gouverneurs.

À voir en vidéo