Les banques canadiennes imposent la vaccination obligatoire

Le Groupe Banque TD, la Banque Royale du Canada, la Banque de Montréal et la Banque CIBC affirment qu’elles exigeront que leurs personnels de bureau soient entièrement vaccinés.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Le Groupe Banque TD, la Banque Royale du Canada, la Banque de Montréal et la Banque CIBC affirment qu’elles exigeront que leurs personnels de bureau soient entièrement vaccinés.

La liste d’entreprises canadiennes sous réglementation fédérale qui imposeront la vaccination obligatoire de leurs employés de retour au bureau continue de s’allonger. Les plus grandes banques du pays ont déclaré cette semaine qu’elles exigeraient que leurs personnels de bureau soient entièrement vaccinés.

Ces décisions surviennent alors que le nombre de cas de COVID-19 au Canada augmente à nouveau et que la campagne de vaccination ralentit.

Avant le déclenchement des élections, le gouvernement Trudeau a déclaré la semaine dernière qu’il exigerait que les employés fédéraux, les travailleurs des secteurs sous réglementation fédérale, comme les transports et les banques, ainsi que de nombreux voyageurs soient vaccinés contre la COVID-19.

La politique de la TD demandera aux employés d’enregistrer leur statut vaccinal auprès de la banque d’ici le 30 septembre et exigera une vaccination complète pour tous les travailleurs entrant dans ses locaux à compter du 1er novembre.

Ceux qui ne sont pas complètement vaccinés ou qui ne divulguent pas leur statut vaccinal doivent suivre une formation sur les avantages de la vaccination, se soumettre à un test rapide de dépistage de la COVID-19 et porter un masque chaque fois qu’ils se trouvent dans les bureaux de la TD.

Politiques similaires

RBC a envoyé une note similaire jeudi, demandant aux employés de confirmer leur statut vaccinal. Le document s’adresse d’abord aux employés canadiens et américains, le personnel des autres régions suivra, le cas échéant. Les employés en mesure de se faire vacciner devront le faire d’ici le 31 octobre.

La Banque CIBC, pour sa part, a fixé au 31 octobre la date limite pour la vaccination de ses employés canadiens et américains et a dit à ses employés que « si vous n’avez pas encore été vacciné et que vous êtes en mesure de le faire, c’est le moment ».

La Banque de Montréal (BMO), qui utilisera également la date limite du 31 octobre, a déclaré que sa politique s’appliquerait à tous les employés et sous-traitants nord-américains admissibles à la vaccination.

Vendredi, la Banque Scotia a déclaré à son personnel qu’elle s’apprêtait à rendre la vaccination obligatoire pour tous les employés au Canada plus tard à l’automne.

Les employés ont été informés qu’ils recevront bientôt un lien vers un sondage obligatoire et confidentiel leur demandant de fournir leur statut vaccinal. L’enquête permettra aux employés de refuser de divulguer leur statut vaccinal, mais la banque n’a pas précisé comment elle traiterait le personnel qui refuse de divulguer son statut ou de se faire vacciner.

Au Mouvement Desjardins, qui est de compétence provinciale, on affirme qu’il est trop tôt pour se prononcer sur le sujet.

« Des travaux de réflexion sont toujours en cours, précise Chantal Corbeil, porte-parole de la coopérative, dans un courriel. Les employés dont les tâches le permettent demeurent en télétravail minimalement jusqu’au courant de l’automne. Actuellement, plus de 80 % de nos employés sont en télétravail. »

À voir en vidéo