Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Grève des employés de traversiers

    Grève des employés de traversiers

    Les employés syndiqués de trois traversiers ont entamé, hier après-midi, une grève de deux jours à des moments différents. Ce moyen de pression intervient après que le Regroupement des traversiers de la CSN n’est pas parvenu à une entente lors des négociations du 10 août en présence d’un conciliateur.

    Dès aujourd’hui, les employés de la liaison Québec-Lévis seront en grève à partir de 5 h 30 et jusqu’à dimanche matin, 5 h 29. Pour la traverse Matane-Godbout-Baie-Comeau, la grève se déroulera de 6 h jusqu’à dimanche, 5 h 59.

    Le paiement des primes ainsi que le traitement des heures supplémentaires et des heures travaillées les fins de semaine comptent parmi les points en litige.

  • Manifestation pour la protection de la rivière Péribonka

    Manifestation pour la protection de la rivière Péribonka

    Une manifestation contre l’autorisation des coupes forestières industrielles le long de la rivière Péribonka se tiendra aujourd’hui, à Jonquière, dès 13 h.

    Cette décision avait été rendue en février dernier par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, après avoir délaissé l’an dernier le projet d’aire protégée qui devait permettre de préserver le corridor de cette rivière située au nord-est du Lac-Saint-Jean.

    Hier, justement, le premier ministre François Legault, qui était de passage au Saguenay, a indiqué que la protection de l’environnement ne se ferait pas « aux dépens » de l’économie, alors qu’il lançait un appel au développement de projets industriels.

  • Début du triathlon de Montréal

    Début du triathlon de Montréal

    Le coup d’envoi de la cinquième édition du triathlon de Montréal sera donné aujourd’hui, sur le site du Grand Quai. Au moins une centaine d’athlètes professionnels participeront aux épreuves ce week-end.

    Cette année, la compétition sera quelque peu différente : elle se déroulera sous une nouvelle formule éliminatoire. Les dix premiers de chacune des courses de qualification, ainsi que les cinq premiers des courses de repêchage, progresseront jusqu’aux finales du lendemain.

    Les épreuves auront lieu de 10 h 30 à 16 h, puis en après-midi samedi et dimanche, peu importe la chaleur, a insisté le président du Triathlon mondial, Patrice Brunet.

À voir en vidéo