La grève des employés de traversiers commence cet après-midi

Le traversier de Tadoussac, reliant la 138 des deux côtés de la rivière Saguenay.
Photo: Alexandre Shields Le Devoir Le traversier de Tadoussac, reliant la 138 des deux côtés de la rivière Saguenay.

Les employés syndiqués de trois traversiers entameront jeudi après-midi une grève de deux jours à des moments différents, selon les traverses. Les moyens de pression se dérouleront entre jeudi et dimanche.

Le Regroupement des traversiers de la CSN explique ne pas être parvenu à une entente lors des négociations du 10 août en présence d’un conciliateur. Il n’a pas été possible d’obtenir une réaction immédiate de la Société des traversiers du Québec (STQ).

Le syndicat avait déjà annoncé des journées de grève au début du mois de juillet, mais avait par la suite annulé son moyen de pression en soutenant que la négociation avait bien progressé.

Le paiement des primes ainsi que le traitement des heures supplémentaires et des heures travaillées les fins de semaine comptent parmi les points en litige. Les questions normatives et le montant des salaires de base seraient réglés.

En entrevue avec La Presse canadienne à la fin juillet, la co-porte-parole du Regroupement des traversiers, Émilie Bourgie-Côté, déplorait que les employés ne reçoivent pas les primes auxquelles ils estiment avoir droit. Elle expliquait que l’employeur refuse de verser les primes si le taux horaire du travailleur est déjà bonifié en raison des règles de base des normes du travail.

« Dès qu’on est en temps supplémentaire ou qu’on travaille un jour férié, on n’a plus aucune prime. Pour nous, ça ne fait aucun sens », dénonçait-elle.

La précédente convention collective prévoyait pourtant des primes pour les quarts de soir, de nuit et de fin de semaine.

De jeudi à dimanche

Les employés syndiqués des trois traverses tiendront deux jours de grèves à des moments différents.

La première grève débutera jeudi à 16 heures sur la traverse entre Sorel-Tracy et Saint-Ignace-de-Loyola et se terminera samedi à 15 h 59.

Les employés de la liaison entre Québec et Lévis, pour leur part, exerceront ce moyen de pression de vendredi 5 h 30 jusqu’à dimanche matin 5 h 29. Pour les employés de la traverse Matane-Godbout-Baie-Comeau, la grève se déroulera de vendredi 6 h 00 jusqu’à dimanche à 5 h 59.

Lundi, les officiers mécaniciens et de navigation des traverses de Sorel, Québec, L’Isle-aux-Coudres, Tadoussac et Matane, représentés par les Métallos, ont repoussé leur grève qui devait avoir lieu en fin de semaine au vendredi 20 et samedi 21 août.

À voir en vidéo