Quoi retenir de la fin de semaine?

  • Le rideau tombe sur les Jeux olympiques de Tokyo

    Le rideau tombe sur les Jeux olympiques de Tokyo

    Dix-sept jours après la cérémonie d’ouverture, la flamme olympique s’est éteinte dimanche soir à Tokyo, tirant le rideau sur des Jeux qui passeront à la postérité comme ceux de la pandémie. Avec ses projections numériques et ses images de synthèse, le spectacle de clôture s’est déroulé sous les thèmes du Japon traditionnel et contemporain dans un stade vide, comme cela avait été le cas lors de la cérémonie d’ouverture.

    Après avoir établi trois records olympiques dans sa discipline, le décathlonien Damian Warner a représenté la délégation canadienne lors de la cérémonie de clôture. Premier médaillé d’or olympique du pays au décathlon, Damian Warner est aussi devenu le quatrième décathlonien de l’histoire à passer le cap des 9000 points.

    Sur le front des performances, le Canada a battu son record de médailles à des Jeux d’été, avec un total de 24. La dernière, une médaille d’or, a été remportée par la cycliste sur piste Kelsey Mitchell à l’épreuve de vitesse. Le Canada a donc terminé les Jeux de Tokyo avec 7 médailles d’or, 6 d’argent et 11 de bronze au 11e rang du tableau officiel.

    De leur côté, les États-Unis ont remporté trois médailles d’or lors de la dernière journée de compétition pour devancer la Chine au premier rang du tableau des médailles avec 39 médailles d’or contre 38 pour la Chine.

  • Les talibans continuent d’avancer en Afghanistan

    Les talibans continuent d’avancer en Afghanistan

    Les talibans ont renforcé leur contrôle sur le nord de l’Afghanistan, dimanche, en s’emparant de trois capitales provinciales supplémentaires, dont la grande ville de Kunduz, dans une bataille que l’armée du pays semble incapable d’enrayer. Ils ont également mis la main sur Sar-e-Pul, puis Taloqan en fin de journée, les capitales des provinces situées au sud et à l’est de Kunduz, contrôlant désormais 5 des 34 capitales provinciales afghanes.

    Dans les dernières semaines, la violence a gagné en intensité en Afghanistan avec l’expansion des zones contrôlées par les talibans, qui ont dirigé le pays entre 1996 et 2001, et le début du retrait des forces armées américaines qui devrait être achevé d’ici septembre. Jusqu’à présent, les combats ont poussé des centaines de milliers de civils à fuir leur domicile.

  • Une (autre) manifestation contre le passeport sanitaire

    Une (autre) manifestation contre le passeport sanitaire

    Le passeport sanitaire, qui sera implanté prochainement au Québec, continue de s’attirer les foudres en France. Samedi, près de 240 000 manifestants ont battu le pavé pour protester contre la mesure pour une quatrième fin de semaine consécutive. Vers la fin de l’après-midi, les autorités recensaient 198 actions dans tout le pays, 35 interpellations ainsi que 7 blessés légers au sein des forces de l’ordre.

    Dans la foule, plusieurs manifestants, qui multipliaient les invectives contre le président Emmanuel Macron, ont accusé la mesure d’être disproportionnée, y voyant une «obligation vaccinale déguisée». Le passeport sanitaire est en place depuis le 21 juillet en France et doit être étendu lundi aux cafés, aux restaurants et aux longs trajets en avion, en train ou en autobus, entre autres. Dans la foulée de la mobilisation de samedi, le ministre de la Santé a toutefois annoncé des assouplissements à la mesure, malgré la recrudescence du nombre de cas de COVID-19 au pays.

    Même son de cloche chez nos voisins du Sud: le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 aux États-Unis a dépassé samedi la barre des 100 000, une augmentation attribuable au variant Delta hautement transmissible et aux faibles taux de vaccination dans le sud du pays. En janvier dernier, au plus fort de la deuxième vague, le pays avait enregistré plus de 250 000 nouvelles contaminations par jour.

  • Erin O’Toole courtise les agriculteurs du Québec

    Erin O’Toole courtise les agriculteurs du Québec

    À l’approche d’un déclenchement vraisemblable d’élections fédérales, le Parti conservateur du Canada a entamé samedi son opération séduction au Québec. De passage près dans une ferme de Saint-Hyacinthe, en Montérégie, le chef conservateur, Erin O’Toole, a fait sa première promesse dans la province: financer la création d’un Centre de recherche et de développement en autosuffisance alimentaire.

    «Alors que les frontières peuvent se refermer rapidement, être capable de se nourrir nous-même est plus important que jamais», a-t-il déclaré, soulignant que l’autonomie alimentaire est «essentielle» pour le bien-être des Canadiens. Le politicien a aussi affirmé ne pas souhaiter le déclenchement d’une campagne électorale alors qu’une quatrième vague de COVID-19 se dessine, mais être prêt si cela survenait.

À voir en vidéo