Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le point sur la violence à Montréal

    Le point sur la violence à Montréal

    La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la vice-première ministre et ministre responsable de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, feront le point sur les incidents impliquant des armes à feu à Montréal, à 11 h, devant l’hôtel de ville. Elles seront accompagnées de la directrice générale de la Sûreté du Québec, Johanne Beausoleil, et du directeur général du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron.

    Cette conférence de presse suit une fusillade survenue dans le quartier Rivière-des-Prairies lundi soir. Trois personnes y ont perdu la vie et deux autres ont été blessées par balles lorsqu’un ou des suspects ont ouvert le feu en direction d’un bâtiment résidentiel.

    Notons également que, depuis le début de l’année 2021, 16 personnes ont été victimes de meurtre sur l’île de Montréal. Devant la montée du nombre de fusillades, le Service de police de la Ville de Montréal a annoncé hier qu’il s’alliera avec la Sûreté du Québec pour s’attaquer au crime organisé dans la ville.

  • Une veillée organisée à Repentigny

    Une veillée organisée à Repentigny

    Jean René Junior Olivier vivait une détresse psychologique et croyait voir des gens qui voulaient lui faire du mal lorsqu’il a été abattu par la police à Repentigny dimanche matin, selon sa mère. Celle-ci avait appelé les autorités parce qu’elle était inquiète et avait peur que son fils se blesse. Mais Marie-Mireille Bence ne savait pas quel cauchemar l’attendait.

    Des proches de l’homme de 37 ans ont vivement dénoncé une intervention policière « injustifiée », surtout que les plaintes pour profilage racial adressées au corps de police de Repentigny s’accumulent.

    Une fois de plus, c’est toute une communauté qui est bouleversée par les événements. Une veillée aura lieu en soirée devant l’hôtel de ville, en soutien à la famille de Jean René Junior Olivier.

  • Un an plus tard à Beyrouth

    Un an plus tard à Beyrouth

    Il y a un an, le 4 août 2020, l’explosion dévastatrice de centaines de tonnes de nitrate d’ammonium au port de Beyrouth avait tué plus de 200 personnes, défiguré une bonne partie de la capitale libanaise et profondément ébranlé toute une nation déjà aux prises avec des problèmes politiques, économiques et sociaux. Aujourd’hui, l’heure est encore au deuil, à la colère et aux questionnements.

    En l’espace de 12 mois, trois premiers ministres se sont succédé aux commandes du gouvernement, l’enquête sur l’explosion s’est enfoncée dans des dédales kafkaïens et le pays est englouti dans une crise économique sans précédent.

    Une conférence internationale organisée par la France se tiendra aujourd’hui afin de réunir une aide d’urgence d’au moins 350 millions de dollars pour la population libanaise. Les représentants d’une quarantaine d’États et d’organisations internationales seront réunis en visioconférence, sous l’égide du président français, Emmanuel Macron, et du secrétaire général des Nations unies, António Guterres.

  • À surveiller aux Jeux olympiques

    À surveiller aux Jeux olympiques

    Les athlètes commencent aujourd’hui leur quête du titre au décathlon avec la présentation d’un sprint de 100 mètres. Également à l’horaire, il y a le saut en longueur, le lancer du poids, le saut en hauteur et le 400 mètres. L’Ontarien Damian Warner, qui représente un bel espoir de médaille d’or, s’y présente en tant que meilleur décathlonien au monde.

    Les compétitions féminines de sprint en canoë font leurs débuts au programme olympique avec la présentation des préliminaires et des demi-finales sur 200 mètres en monoplace. L’athlète de Trois-Rivières Laurence Vincent-Lapointe espère compléter sa collection avec une médaille olympique.

    La Canadienne Geneviève Lalonde sera l’une des 16 athlètes en lice pour la finale du 3000 mètres steeplechase. L’athlète de Moncton a battu le record canadien avec un chrono de 9 min 22 s 64 lors des qualifications.

    Au Kasumigaseki Country Club, les Ontariennes Brooke Henderson et Alena Sharp participent au tournoi de golf féminin, pour leurs deuxièmes Olympiques d’affilée.

À voir en vidéo