Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Les interprètes afghans font pression sur Ottawa

    Les interprètes afghans font pression sur Ottawa

    D’anciens interprètes afghans installés au Canada prévoient manifester aujourd’hui sur la colline du Parlement afin d’attirer l’attention sur leur cause depuis le retrait soudain des troupes américaines d’Afghanistan et faire pression sur le gouvernement.

    Rappelons qu’il y a un peu plus d’une semaine, Ottawa a instauré un programme spécial d’immigration rapide pour les interprètes afghans qui ont œuvré au service du Canada. Mais bien qu’une promesse de rapatriement ait été faite pour que ces personnes et leur famille puissent être évacuées rapidement et en toute sécurité d’Afghanistan, les mesures ont été peu détaillées.

    Pendant ce temps, la guerre afghane est entrée dans une phase plus violente et plus dangereuse, alors que les talibans se lancent à l’assaut de grandes villes, stratégiques et peuplées.

  • 31e édition du festival Présence Autochtone

    31e édition du festival Présence Autochtone

    Le coup d’envoi de la 31e édition du festival international Présence Autochtone se déroulera ce soir, en présence de Monica Ille, directrice générale du Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN), de Pierre Karl Péladeau, chef de la direction et président de Québecor, et de Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

    Au cours de cette soirée d’ouverture seront projetés en premières mondiales les films Ashes and Embers de Alix Van Der Donckt-Ferrand et Ataatatsiaq (Grand-père) de Lisa Koperqualuk.

    Du 3 au 12 août, des films, des expositions, des danses traditionnelles et des concerts seront présentés afin de célébrer et d’honorer les cultures autochtones.

  • Simone Biles n’a pas dit son dernier mot

    Simone Biles n’a pas dit son dernier mot

    Après avoir créé l’émoi en se retirant des compétitions la semaine dernière, la gymnaste vedette et quadruple championne olympique Simone Biles a décidé de remonter sur les agrès pour la finale de la poutre.

    Victime d’une perte de repères lors de sa dernière épreuve et d’une grosse pression de réussite ces dernières semaines, la championne américaine avait expliqué devoir « faire face à ses démons » pour préserver sa santé mentale. Elle avait ensuite déclaré forfait pour les quatre premières finales individuelles (concours général, saut, barres asymétriques et sol).

    La finale d’aujourd’hui était la dernière chance de revoir lors de ces Jeux celle qui est considérée comme la meilleure gymnaste de tous les temps.

  • Un an après l’explosion du port de Beyrouth

    Un an après l’explosion du port de Beyrouth

    À la veille du premier anniversaire de l’explosion meurtrière du port de Beyrouth, l’ONG Human Rights Watch publiera ce matin un rapport portant sur l’enquête liée au drame.

    L’explosion de centaines de tonnes de nitrate d’ammonium le 4 août 2020, rappelons-le, avait tué plus de 200 personnes, défiguré une bonne partie de la capitale libanaise et profondément ébranlé toute une nation déjà aux prises avec des problèmes politiques, économiques et sociaux.

    La visite d’une délégation de l’UNESCO et une conférence de presse de l’UNICEF portant sur les conséquences de l’explosion sur les enfants sont également prévues.

À voir en vidéo