Alerte Amber mardi: trois hommes ont été accusés d’enlèvement et de séquestration

Le Service de police de la Ville de Montréal indiquait mardi que l’adolescente travaillait dans un restaurant du boulevard Saint-Charles à Kirkland, lundi soir vers 23 h, lorsqu’on l’aurait emmenée de force dans un véhicule.
Photo: Adil Boukind Le Devoir Le Service de police de la Ville de Montréal indiquait mardi que l’adolescente travaillait dans un restaurant du boulevard Saint-Charles à Kirkland, lundi soir vers 23 h, lorsqu’on l’aurait emmenée de force dans un véhicule.

Trois jeunes hommes ont été formellement accusés, mercredi, d’enlèvement et de séquestration pour leur rôle présumé dans l’enlèvement d’une adolescente de 16 ans dans un restaurant de l’ouest de l’île de Montréal, lundi soir.

Deux hommes de 21 ans et un troisième de 22 ans ont comparu mercredi après-midi au palais de justice de Montréal et seront de retour jeudi devant le tribunal, a indiqué la porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Audrey Roy-Cloutier.

Le DPCP a précisé que les trois hommes étaient tous accusés d’enlèvement et de séquestration. Deux d’entre eux sont également accusés de voies de fait et de méfait, et l’un des deux est aussi accusé d’avoir menacé de causer la mort ou des lésions corporelles.

Une ordonnance interdit bien sûr la publication de tout renseignement qui permettrait d’identifier la victime mineure.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) indiquait mardi que l’adolescente travaillait dans un restaurant du boulevard Saint-Charles à Kirkland, lundi soir vers 23 h, lorsqu’on l’aurait emmenée de force dans un véhicule.

Craignant pour la sécurité de l’adolescente de 16 ans, les enquêteurs des crimes majeurs ont décidé tôt mardi matin de déclencher une alerte Amber. La jeune fille s’est finalement rendue elle-même dans un poste de quartier vers 7 h mardi matin, indiquait le SPVM.

À voir en vidéo