Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Ouverture des Jeux olympiques de Tokyo

    Ouverture des Jeux olympiques de Tokyo

    Le coup d’envoi des Jeux olympiques d’été de Tokyo sera donné ce matin, avec la traditionnelle cérémonie d’ouverture qui se déroulera cette fois sans public. La délégation canadienne sera limitée à une trentaine d’athlètes avec en tête les porte-drapeaux Miranda Ayim et Nathan Hirayama.

    Inutile de dire que l’événement n’aura pas son cachet habituel, même si les organisateurs promettent un spectacle grandiose. Présenté à huis clos et avec moins d’athlètes en raison des restrictions sanitaires, l’événement se fera à l’image de Jeux olympiques hors norme.

    Notons qu’à la veille du jour J, la progression de la COVID-19 inquiétait de plus en plus. Les cas de coronavirus continuent d’atteindre des sommets à Tokyo, la ville comptant près de 2000 nouvelles infections chaque jour.

    [Mise à jour: Les JO de Tokyo prennent leur envol]

  • Funérailles sous tension du président haïtien

    Funérailles sous tension du président haïtien

    Les funérailles nationales du président haïtien, Jovenel Moïse, assassiné il y a deux semaines, se dérouleront aujourd’hui, dans un contexte de fortes tensions au sein de la population. Le chef de l’État, abattu à l’âge de 53 ans par un commando armé, sera inhumé à Cap-Haïtien, la métropole septentrionale de sa région natale.

    L’épouse du président haïtien, Martine Moïse, qui avait été blessée dans l’attaque nocturne, est d’ailleurs rentrée au pays samedi afin d’assister aux funérailles de son mari.

    [Mise à jour: Début des funérailles de Jovenel Moïse]

  • Repêchage de la LNH

    Repêchage de la LNH

    Après le repêchage des Kraken de Seattle, place au repêchage annuel de la Ligue nationale de hockey, qui se tiendra aujourd’hui et samedi, de manière virtuelle. La première phase sera présentée à 20 h et les phases 2 à 7 vont s’amorcer à 11 h le lendemain.

    Le Canadien aura l’avant-dernier choix en première phase, en raison de son parcours jusqu’en finale de la Coupe Stanley ce printemps. Mais si le Tricolore ne parlera pas avant le 30e rang ce soir, le bras droit du directeur général Marc Bergevin, Trevor Timmins (en photo), ne perd pas espoir.

À voir en vidéo