Jérémy Gabriel veut être candidat pour le NPD

Jérémy Gabriel souhaite se présenter dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent à Québec.
Photo: David Afriat Archives Le Devoir Jérémy Gabriel souhaite se présenter dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent à Québec.

Le chanteur Jérémy Gabriel souhaite se présenter aux prochaines élections fédérales sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la région de Québec, a appris Le Devoir.

Les partis politiques fédéraux se préparent à d’éventuelles élections et le NPD évalue actuellement la candidature de l’homme de 24 ans, selon nos informations. Une décision devrait être rendue sous peu.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux mercredi, Jérémy Gabriel a confirmé vouloir se présenter dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent, à Québec, représentée à la Chambre des communes par le député conservateur Gérard Deltell. Le chanteur ne souhaite pas accorder d’entrevue pour le moment et dit vouloir attendre la décision du parti. Le NPD avait récolté 6,6 % des votes dans la circonscription en 2019.

Au NPD, un candidat potentiel doit d’abord manifester son intérêt, il reçoit ensuite une trousse à remplir, dont les informations sont par la suite analysées par le parti. Jérémy Gabriel en est maintenant à cette étape.

Dans une déclaration écrite envoyée au Devoir, la directrice nationale du parti, Anne McGrath, a indiqué que le parti en était à « réviser de façon approfondie les informations reçues ». « Une fois ce processus terminé, une décision sera prise », dit-elle.

Si la candidature de Jérémy Gabriel est approuvée par le parti, il pourra ensuite briguer l’investiture du NPD dans Louis-Saint-Laurent.

Il ne s’agit pas de ses premiers pas en politique : en 2019, il avait été l’attaché politique du candidat néodémocrate dans la circonscription de Louis-Hébert, Jérémie Juneau. Il avait expliqué à l’époque qu’il trouvait « vraiment important d’appuyer et d’encourager les jeunes qui se lancent en politique ». M. Juneau avait alors récolté près de 8 % des voix.

Jérémy Gabriel s’est d’abord fait connaître en 2006 en chantant devant le pape Benoît XVI, à Rome. Il a par la suite poursuivi une carrière de chanteur.

Atteint du syndrome de Treacher Collins, qui se caractérise par des malformations faciales, il est au centre d’une longue bataille judiciaire avec l’humoriste Mike Ward pour propos discriminatoires. Dans un des numéros de son spectacle présenté près de 230 fois entre 2010 et 2013, l’humoriste s’était moqué du handicap et de l’apparence physique de Jérémy Gabriel.

En 2016, le Tribunal des droits de la personne avait condamné l’humoriste à payer 35 000 $ au chanteur et 7000 $ à sa mère, décision que Mike Ward avait par la suite portée en appel. La Cour d’appel a ensuite partiellement confirmé le jugement en 2019. L’affaire s’est retrouvée devant la Cour suprême en février dernier. Une décision n’a pas encore été rendue.

Avec Boris Proulx

À voir en vidéo