Quoi surveiller aujourd’hui ?

  • Un nouveau premier ministre va diriger Haïti

    Un nouveau premier ministre va diriger Haïti

    Un nouveau gouvernement sera formé aujourd’hui en Haïti, avec à sa tête Ariel Henry, qui avait été nommé par le président Jovenel Moïse juste avant son assassinat. Cette annonce vient mettre un terme au bras de fer opposant M. Henry à Claude Joseph, qui était jusqu’à présent le premier ministre par intérim. Ce dernier reprendra son poste de ministre des Affaires étrangères.

    Ariel Henry en est à sa troisième expérience au sein du gouvernement haïtien et il a pu bénéficier du soutien d’un groupe d’ambassadeurs représentant plusieurs pays, incluant le Canada. L’homme de 71 ans aura pour mission d’organiser la tenue d’élections générales le plus rapidement possible afin de nommer le prochain président de la République.

    En attendant, la situation est loin de s’être stabilisée au pays et le gouvernement sera confronté à de multiples défis, vu l’ampleur de la crise institutionnelle et sécuritaire actuelle.

  • Fête du sacrifice : à l’ombre de la pandémie et de l’islamophobie  

    Fête du sacrifice : à l’ombre de la pandémie et de l’islamophobie   

    Les musulmans du monde entier célèbrent aujourd’hui la fête de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice), l’une des plus importantes fêtes du calendrier musulman. Et pour une deuxième année consécutive, les festivités se feront à l’ombre de la pandémie. 

    Le premier ministre Justin Trudeau a profité de l’occasion pour souligner la présence de « l’islamophobie et la haine contre les musulmans » qui sont « bien réelles au Canada », dans un communiqué diffusé hier. Il a rappelé la tragédie survenue récemment à London, en Ontario.

    « C’est pourquoi le gouvernement du Canada tiendra le sommet national sur l’islamophobie le 22 juillet, pour continuer de lutter contre la haine et la discrimination contre les musulmans », a-t-il ajouté, avant l’habituel « Aïd Moubarak ! ».

  • Jeff Bezos visitera le grand vide

    Jeff Bezos visitera le grand vide

    L’homme le plus riche de la planète s’envole aujourd’hui vers l’espace avec le premier vol habité de son entreprise Blue Origin. Un autre pas pour l’homme dans l’industrie du tourisme spatial.

    La mission intervient neuf jours après que le fondateur de Virgin Galactic, Richard Branson, ait lui aussi franchi les confins de l’atmosphère terrestre. Mais les visées de Jeff Bezos vont bien au-delà de son homologue milliardaire. Son but est de bâtir un jour des colonies spatiales flottantes, dotées de gravité artificielle et où des millions de gens pourraient vivre et travailler.  

    Aux côtés du magnat d’Amazon sur ce vol entièrement autonome figurera son frère Mark ainsi que la pionnière de l’aviation Wally Funk, 82 ans, et le premier client payant de Blue Origin, Olivier Daemen, un Néerlandais de 18 ans. Ils deviendront respectivement l’astronaute la plus âgée et le plus jeune passager de l’histoire.

     

À voir en vidéo