Quoi retenir de la fin de semaine?

  • Accord au G20 pour un impôt minimum mondial

    Accord au G20 pour un impôt minimum mondial

    Les ministres des Finances des pays du G20 se sont mis d’accord samedi sur un impôt minimal mondial de 15 % pour toutes les entreprises. Par là, ils visent à empêcher l’évasion fiscale dans des États au plus bas taux d’imposition. La mise en œuvre, prévue dès 2023, dépendrait d’actions nationales, car les pays devraient inscrire ce taux minimum dans leurs lois.

    Pour la ministre Chrystia Freeland, cette initiative uniformisera les règles du jeu pour les entreprises canadiennes en mettant fin au magasinage des compétences, garantissant la compétitivité de la main-d’œuvre et du filet de sécurité sociale du pays à l’échelle mondiale.

    Ce plan fiscal permettrait aussi aux États d’imposer des entreprises qui n’ont pas de présence physique sur leur sol, comme dans le cas du commerce en ligne ou de la publicité numérique.

  • Charlottesville retire deux statues de généraux de l’armée confédérée

    Charlottesville retire deux statues de généraux de l’armée confédérée

    Deux statues de généraux confédérés ont été retirées de l’espace public de la ville de Charlottesville, dans l’État américain de la Virginie. Ces deux monuments controversés avaient été à l’origine d’affrontements meurtriers en 2017 entre des militants d’extrême droite et des manifestants antiracistes.

    Les statues du général Robert Lee, chef de l’armée sudiste pro-esclavage pendant la guerre de Sécession, et du général Thomas « Stonewall » Jackson ont été démontées par des ouvriers de la municipalité, sous les cris de joie et les applaudissements de plusieurs dizaines de personnes.

    Depuis le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd en mai 2020, de nombreux monuments à la gloire de l’armée confédérée ont été déboulonnés aux États-Unis, soit par les autorités, soit par des manifestants antiracistes.

  • La veuve de Jovenel Moïse suit ses traces

    La veuve de Jovenel Moïse suit ses traces

    Trois jours après l’assassinat du président haïtien, Martine Moïse a déclaré vouloir poursuivre la « bataille » politique de son mari. Elle s’exprimait pour la première fois depuis la mort de Jovenel Moïse, sur son compte Twitter. Le président du pays le plus pauvre des Amériques se battait, affirme sa veuve, pour « les routes, l’eau et l’électricité, le référendum et les élections prévues en fin d’année », lui qui « a toujours cru dans les institutions et la stabilité ».  

    « En un clin d’œil, les mercenaires sont entrés dans ma maison et ils ont criblé mon mari de balles […] sans même lui donner la chance de dire un seul mot », raconte la première dame d’Haïti. Blessée dans l’attaque, elle a été soignée dans un hôpital local avant d’être évacuée par avion vers Miami.

  • Djokovic, l’Italie et l’Argentine grands vainqueurs

    Djokovic, l’Italie et l’Argentine grands vainqueurs

    Novak Djokovic a remporté dimanche le tournoi de Wimbledon pour la sixième fois de sa carrière. Cette victoire 6-7, 6-4, 6-4 et 6-3 contre l’Italien Matteo Berrettini est d’autant plus symbolique qu’elle permet au Serbe d’égaler le record masculin de 20 titres majeurs déjà codétenu par Roger Federer et Rafael Nadal. Ayant remporté les trois premiers tournois majeurs de l’année, le numéro 1 mondial pourra viser le Grand Chelem au US Open en septembre.

    Toujours du côté de Londres, l’Italie a remporté en soirée l’Euro de soccer. Une nouvelle qui a enchanté ses partisans dans la Petite-Italie de Montréal. La finale, face à l’Angleterre, s’est finie avec le suspense des tirs de barrage, remportés 3 à 2. Il s’agit du deuxième titre continental de l’histoire de l’équipe italienne, le premier datant de 1968.

    Lors d’une autre finale majeure samedi, Lionel Messi et l’Argentine ont remporté la Copa América. Le détenteur de six Ballons d’or met ainsi la main sur son premier titre majeur international.

À voir en vidéo