Quoi retenir de la fin de semaine ?

  • Une première grande cheffe à Kahnawake

    Une première grande cheffe à Kahnawake

    Kahsennenhawe Sky-Deer a été élue samedi soir au poste de grande cheffe de la communauté de Kahnawake. Elle a remporté l’élection avec 573 voix, contre 368 pour sa plus proche rivale, Gina Deer. La nouvelle grande cheffe de 41 ans est également la première membre de la communauté LGTBQ2S+ à être élue à ce poste, selon des informations locales.

    Dans les jours précédant cette élection, Mme Sky-Deer a déclaré à des médias locaux vouloir unir les membres de la communauté de Kahnawake sous une même bannière. Elle favoriserait une gouvernance plus traditionnelle au conseil, tout en s’attaquant aux problèmes actuels. Elle a aussi promis de favoriser le développement économique et de s’occuper du manque de logements abordables.

    Elle commencera son mandat avec cinq nouveaux membres au Conseil mohawk, ainsi que six membres réélus.

  • L’ouragan Elsa approche Haïti

    L’ouragan Elsa approche Haïti

    La tempête tropicale Elsa a frappé samedi les côtes sud d’Haïti et de la République dominicaine, abattant des arbres et soufflant des toits alors qu’elle traversait les Caraïbes et a tué au moins trois personnes. Un décès a été signalé à Sainte-Lucie et deux en République dominicaine.

    Les autorités haïtiennes ont relevé samedi matin le niveau d’alerte en vigilance rouge, soit le maximum, pour l’ensemble du pays.

    « D’ici lundi, Elsa devrait passer au-dessus du centre et de l’ouest de Cuba pour se diriger vers le détroit de Floride », a indiqué le Centre national des ouragans américain. En atteignant la Floride, Elsa ne devrait plus être classée comme un ouragan, mais pourrait regagner en puissance. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a déclaré l’état d’urgence dans 15 comtés de l’état, y compris dans celui de Miami-Dade, où l’immeuble en copropriété s’est effondré la semaine dernière.

  • Flambée de cas de COVID-19 en Indonésie et en Russie

    Flambée de cas de COVID-19 en Indonésie et en Russie

    De nouveaux records de cas de COVID-19 ont été enregistrés en Indonésie et en Russie, alors que les inquiétudes continuent de monter dans le monde face au variant Delta. 

    Plus de 50 000 soldats et policiers ont été déployés samedi en Indonésie dans les rues de l’île de Java et de Bali pour faire respecter les nouvelles restrictions mises en place face à la vague sans précédent d’infections au virus responsable de la COVID-19 que connaît ce pays d’Asie du Sud-Est.

    Le quatrième pays le plus peuplé du monde a vu son nombre de cas quotidiens plus que quadrupler en moins d’un mois, avec un nouveau record samedi de 27 913 cas de contamination recensés au cours des dernières 24 heures. Les décès se sont élevés à 493, moins que le record de 539 enregistré vendredi.  

    De son côté, la Russie a recensé dimanche le nombre de contaminations le plus élevé depuis le mois de janvier avec 25 142 nouveaux cas en 24 heures. Le pays enregistrait déjà depuis cinq jours des records de morts causés par la COVID-19 avec 697 décès annoncés samedi.

  • Naïm Kattan n’est plus

    Naïm Kattan n’est plus

    L’écrivain Naïm Kattan est décédé vendredi à l’âge de 92 ans, à Paris. Décrit comme un « voyageur tous azimuts de l’interculturel » par son ami Jacques Allard, il était un animateur de premier plan du monde littéraire québécois. Dans ce milieu, tout le monde ou presque connaissait ce fervent collectionneur de rencontres, qui fut longtemps collaborateur du Devoir. Né en Irak, il a étudié à la faculté de droit de Bagdad, puis à Paris, à la Sorbonne. Il s’installe en 1954 à Montréal, où il devient, presque tout de suite, un des principaux passeurs culturels entre les communautés à Montréal.

À voir en vidéo