Un possible 12e féminicide au Québec

À ce stade-ci de l’enquête, la Sureté du Québec n’a pas été en mesure d’indiquer s'il s'agit du 12e féminicide à survenir au Québec depuis le début de l’année.
Photo: Paul Chiasson Archives La Presse canadienne À ce stade-ci de l’enquête, la Sureté du Québec n’a pas été en mesure d’indiquer s'il s'agit du 12e féminicide à survenir au Québec depuis le début de l’année.

Un homme et une femme ont été retrouvés morts mercredi matin dans une résidence de Contrecœur, en Montérégie. Sans pouvoir confirmer qu’il s’agit du 12e féminicide à survenir au Québec depuis le début de l’année, la Sûreté du Québec indique n’évacuer « aucune hypothèse ».

Peu avant 11 h, mercredi, des policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ont été appelés au lieu d’une résidence située sur la route Marie-Victorin à Contrecœur, en Montérégie. Ils ont alors découvert le corps d’une femme de 56 ans et celui d’un homme de 49 ans.

L’enquête a ensuite été confiée aux enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec. Des policiers ont d’ailleurs commencé à rencontrer des membres du « voisinage » mercredi afin d’en apprendre plus sur les circonstances du drame, indique au Devoir la porte-parole de la SQ, Valérie Beauchamp. Une portion de la route Marie-Victorin a par ailleurs été complètement fermée à la circulation.

Possible 12e féminicide

À ce stade-ci de l’enquête, la SQ n’a pas été en mesure d’indiquer mercredi si l’homme décédé est à l’origine de la mort de la femme de 56 ans. Celle-ci serait son ex-conjointe, selon ce que rapportent plusieurs médias.

« Pour le moment, il est encore trop tôt pour déterminer les causes de ce qui s’est produit. C’est toujours en enquête », indique Mme Beauchamp. Toutefois, « il n’y a aucune hypothèse qui est écartée pour le moment », ajoute-t-elle.

Les enquêteurs de la Régie intermunicipale et les techniciens en identité judiciaire contribuent par ailleurs à l’enquête afin de tenter de cerner les circonstances de ce triste événement.

Depuis le début de l’année, 11 féminicides sont survenus au Québec, tandis que 8 femmes ont perdu la vie aux mains d’un conjoint ou d’un ex-conjoint violent l’an dernier.

À voir en vidéo